Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Marocain inculpé d’appartenance à une organisation terroriste par le Portugal




Un Marocain inculpé d’appartenance à une organisation terroriste par le Portugal
Le Marocain, Adesslam Tazi, a été arrêté vendredi dernier au Portugal pour avoir recruté des jeunes pour le compte du groupe terroriste Daech, a rapporté Europa Press citant le Parquet portugais.
Agé de 63 ans, il  a été appréhendé suite à une enquête diligentée par l’Unité nationale antiterroriste de la police judiciaire française en coordination avec les autorités judiciaires et policières portugaises.
 Selon la même source, le suspect aurait aidé trois jeunes Marocains à se refugier au Portugal avant de les radicaliser et de les envoyer combattre dans les rangs de Daech en Syrie.
Parmi ces jeunes, Europa Press cite le nom de Hicham Hanafi qui est retourné au Portugal avant de reprendre la route vers la France où il a rallié un groupe de jihadistes chargé de préparer des attentats sur ordre de Daech. D’après la même source, ce groupe aurait eu l’intention de commettre des attentats dans des édifices publics, les Champs Elysées ou Disneyland.
La police française lui a mis le grappin dessus en 2016 et il se trouve encore derrière les barreaux  probablement grâce aux preuves fournies par les autorités portugaises, selon l’agence espagnole.
Celle-ci a précisé qu’Abdesslam Tazi, qui était membre de la police marocaine et aurait été encarté par le PJD, est arrivé au Portugal en 2013 avec un passeport falsifié pour demander l’asile politique.
La même source a indiqué que ce Marocain a été arrêté dans le cadre d’une campagne de prévention suite à l’attentat de Londres. Après vérification de son identité, les policiers se sont rendu compte qu’il était visé par un mandat d'arrêt européen émis par le Portugal qui le soupçonnait, depuis 2015, d'appartenir au groupe terroriste de l’Etat islamique.
Après avoir été soumis à un interrogatoire dans le cadre d'une enquête pour adhésion et soutien à Daech, il a révélé avoir eu en projet, avec d’autres complices, de mener des attentats au camion-bélier, le même jour, dans plusieurs pays européens. Il visait particulièrement des sites à forte affluence dans différentes régions en France, en Allemagne et au Portugal. Il voulait reproduire, avec ses complices également membres de Daech, des attentats comme ceux de Nice, Berlin ou, plus récemment, Londres.  
Il convient de rappeler qu’Abdesslam Tazi résidait dans la région d'Averio, dans le nord du Portugal et qu’il est l'un des deux suspects visés par une enquête pour "terrorisme international" ouverte en 2015 par la police judiciaire portugaise.
H. T

Libé
Lundi 26 Mars 2018

Lu 21647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés