Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Trois axes de mesures pour alléger l'impact du déficit pluviométrique




Voici les trois axes des mesures qui seront mobilisées par le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), en concertation avec le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, dans les jours à venir pour alléger l'impact du déficit pluviométrique de la campagne agricole 2019-2020:
 I. Déploiement d'une enveloppe supplémentaire de crédit de 1,5 milliard de dirhams:
• Produit "LAKSIBA" - 500 millions de dirhams pour la sauvegarde du cheptel. Dans le but d'aider les éleveurs à sauvegarder leur cheptel et pouvoir acquérir l'orge (2Dhs/kg) mis à leur disposition par les services du MAMPMDREF au niveau des différents souks du Royaume, le GCAM leur accordera des crédits pour l’achat d’aliment de bétail.
  • Produit "FILAHA RABIIYA" - 600 millions de dirhams pour le financement des cultures printanières. Afin de permettre aux agriculteurs des périmètres adaptés de mettre en place des cultures printanières, le GCAM leur accordera des financements adéquats pour l'installation et l’entretien de ces cultures (maraîchage, maïs, tournesol, melon, pastèque, …).
  • Produit "AL GHARS" - 400 millions de dirhams pour le financement et l’entretien de l'arboriculture. Dans le but de réduire l’impact du déficit pluviométrique sur les activités arboricoles et sauvegarder les futures productions, le GCAM accordera aux arboriculteurs des financements pour continuer à assurer l’entretien nécessaire de leurs vergers, notamment l’irrigation, l’acquisition de fertilisants, les traitements phytosanitaires, …
 II. Retraitement de l’endettement des agriculteurs pour leurs échéances à venir :
  • Pour les petits agriculteurs qui bénéficieront d’un traitement automatique de leurs dossiers consistant en un report de leurs lignes de crédit à court terme et un report avec décalage d'une année des échéances de leurs crédits à moyen et long termes;
  • Pour les autres agriculteurs, la situation de leur endettement sera examinée, au cas par cas, et des facilités de paiement leur seront accordées selon leur capacité de remboursement.
 III. Financement des importations de blé et d’aliments de bétail par les sociétés importatrices clientes:
  • La banque facilitera les opérations destinées aux compléments d’approvisionnement du marché national.
 Compte tenu de la situation sanitaire d'urgence engendrée par la crise du coronavirus, un dispositif particulier sera mis en place pour éviter l'engorgement des agences du GCAM qui demande à sa clientèle de respecter les règles de comportement qui lui seront transmises (prise de rendez-vous par téléphone, patience et respect des files d'attente à l’extérieur des agences, etc.).

Divers Economie

L’ONEE contribue à hauteur de 30 millions de dirhams au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus

Dans le cadre de la mobilisation nationale de lutte contre la pandémie du Coronavirus et en réponse au devoir national en ce moment exceptionnel, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) annonce sa mobilisation totale pour garantir l’alimentation de tous les citoyens en électricité et en eau potable ainsi que sa contribution au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus, créé sur Hautes instructions Royales.
D’un montant total de 30 millions de dirhams, la contribution de l’ONEE comprend un mois de salaire pour le directeur général, 50% pour les directeurs et 10% pour le reste du personnel ainsi que la contribution du Conseil des Oeuvres sociales de l’Office pour un montant de 13 millions de dirhams.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mobilisation citoyenne et de l’élan de solidarité nationale pour contribuer à la lutte contre les effets de la pandémie sur notre pays. L’ONEE, à travers toutes ses composantes, entend ainsi réitérer son engagement permanent et continuer à se mobiliser pour soutenir les mesures nationales mises en œuvre dans le contexte actuel.

La Fédération nationale de la minoterie fait don de 5000 tonnes de farines et semoules

Dans le cadre de l’élan de solidarité nationale et de la mobilisation de l'ensemble des forces vives de notre pays dans la lutte contre le Coronavirus (COVID-19), la Fédération nationale de la minoterie (FNM), à travers ses minoteries membres dans toutes les régions du Maroc, a annoncé qu’elle fait don de 5000 tonnes de farines et semoules, au profit des citoyens et familles dans le besoin dans l'ensemble du territoire national. Par ailleurs, elle assure que les professionnels du secteur de la minoterie ne ménagent aucun effort pour assurer, d'une manière régulière et continue, l'approvisionnement du marché national en tous types de produits de blé.

Vendredi 27 Mars 2020

Lu 272 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif