Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tétouan à l'heure de la Rencontre de Sharjah pour l'hommage culturel





Tétouan à l'heure de la Rencontre de Sharjah pour l'hommage culturel
La ville de Tétouan a abrité,samedi, la Rencontre de Sharjah pour l'hommage culturel, l'occasion de célébrer la culture et la créativité arabe et maghrébine. Organisée par le département de la Culture de l'Emirat de Sharjah, en partenariat avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et dessports, cette Rencontre, tenue à l'Ecole des métiers et arts nationaux de Tétouan, a été l'occasion de rendre un vibrant hommage à la chercheuse et investigatrice marocaine, Hasnaâ Daoud, en reconnaissance de sa contribution à la promotion de la culture et du patrimoine marocain et arabe, et à l'enrichissement de la bibliothèque scientifique marocaine et arabe par ses travaux de recherche et d'analyse.

Dans une allocution lue en son nom par le directeur de l'Institut national des beaux-arts (INBA), Mehdi Zouak, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, a salué l'organisation au Royaume du Maroc de cette Rencontre, une initiative louable du Gouverneur de Sharjah, cheikh Sultan Bin Muhammad Al Qasimi, qui représente le couronnement des programmes et des relations de coopération continus entre le ministère et le département de la Culture de l'Emirat de Sharjah aux EmiratsArabes Unis. "Cette manifestation constitue une consécration authentique de la culture de reconnaissance des intellectuels et de leur rôle dans l'édification des sociétés et la promotion des peuples dans une conjoncture particulièrement difficile", a souligné le ministre, notant que cet événement intervient à point nommé pour atténuer les effets de la pandémie de la Covid-19 sur la scène culturelle. "Si le choix de Tétouan pour abriter cette Rencontre est bien fondé et significatif, compte tenu de sa place historique et civilisationnelle importante, la sélection de Madame Daoud, fille de l'historien de Tétouan, feu Mohamed Daoud, pour cet hommage est un excellent choix, puisqu'elle a, aux côtés de ses recherches et études célèbres, veillé à mettre en valeur le patrimoine de feu son père et continue toujours de révéler ce qui en reste de ses trésors, ainsi qu'à poursuivre la recherche dansle patrimoine marocain et arabe", a indiqué M. El Fardaous.

Plus encore, Hasnaâ Daoud a créé la "Fondation Mohamed Daoud pour l'histoire et la culture", qui compte des milliers de manuscrits, documents et journaux arabes et espagnols, pour que la bibliothèque Daoudia reste témoin de notre mémoire culturelle, a dit le ministre, saluant le parcours scientifique distingué de Madame Daoud. M. El Ferdaous a tenu, à cet égard, à remercier le département de la Culture de l'Emirat de Sharjah pour cet hommage culturel et ce choix sage, réitérant la volonté de son département à renforcer et à pérenniser les relations de partenariat et de coopération avec son homologue de l'Emirat de Sharjah, ainsi qu'à promouvoir la culture arabe. Pour sa part, le directeur du département de la Culture de l'Emirat de Sharjah, Abdullah Al Owais, a souligné que cette Rencontre, initiée par Cheikh Sultan bin Muhammad Al-Qasimi, membre du Conseil suprême fédéral des Emirats Arabes Unis, et Gouverneur de Sharjah, vient renforcer et compléter les activités culturelles arabes, et vise à rendre hommage à des personnalités arabes qui ont contribué à la promotion de la culture arabe contemporaine, notant que cette initiative culturelle a été bien accueillie par la Royaume du Maroc, représenté par le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

Après avoir salué les efforts déployés par le ministère pour réussir cet événement, M. Al Owais a relevé que l'hommage rendu à Madame Daoud est une consécration de son rôle culturel important, notant que cet événement est le début d'une série de rencontres d'hommage qui seront organisées dans le futur, pour célébrer des personnalités culturelles maghrébines. De son côté, Mme Daoud, présidente de la Fondation Mohamed Daoud pour l'histoire et la culture et conservatrice de la bibliothèque Daoudia,s'est dite "très heureuse" et "fière" de cet hommage, qui se veut un signe de reconnaissance du rôle que jouent les intellectuels dans la promotion des sociétés et des peuples en général, et à sa contribution à l'enrichissement du champs culturel marocain et arabe et au rayonnement de la culture arabe en particulier. Elle a ainsi tenu à remercier l'Emirat de Sharjah pour cette initiative louable qui vise à consacrer la culture de reconnaissance, de la créativité et de l'excellence dans le domaine de la culture.

Cette rencontre, à laquelle ont pris part notamment le secrétaire général de la province de Tétouan, le chef de la division de coopération au ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports, le directeur provincial de la Culture à Tétouan, le président du Conseil local des Oulémas de Tétouan, et des responsables de l'Emirat de Sharjah, a été émaillée de témoignages émouvants livrés par Jaâfar Ben El Haj Soulami, Professeur à l'Université Abdelmalek Essaâdi, et Ismail Charia,secrétaire général de la Fondation Mohamed Daoud pour l'histoire et la culture, qui ont mis en avant la rigueur, le dévouement et l'abnégation dont Madame Daoud fait preuve dansson travail, et son parcours scientifique et professionnel distingué.
 

Libé
Dimanche 11 Avril 2021

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.