Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Rabat du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement

Hakim Benchamach appelle à donner la priorité aux droits des individus, à leur égalité, à leur dignité et à leur prospérité




Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a appelé, mercredi à Rabat, à conjuguer les efforts des parlementaires en faveur de l'application des décisions internationales en matière de population et de développement durable, ainsi que d’activer leurs rôles en faveur de la promotion des politiques de population et de développement dans les pays arabes.
Ces rôles englobent le volet législatif à travers la révision des législations et leur adaptation avec les objectifs du développement, mais aussi le volet de contrôle pour s’assurer que les gouvernements jouent leurs rôles dans les secteurs concernés et qu’ils déploient suffisamment de moyens et dévoilent les informations nécessaires à cet effet, a souligné Hakim Benchamach à l’ouverture de la réunion du Forum des parlementaires arabes sur la population et le développement, organisée à l’occasion du 25ème anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement sous le thème «Aller de l’avant dans la mise en œuvre des travaux non réalisés de la Conférence internationale sur la population et le développement».
Il a aussi mis l’accent sur la nécessité de procéder à une transformation du mode de réflexion autour des questions de la population et du développement, en donnant la priorité aux droits des individus, à leur égalité, leur dignité et leur prospérité, ainsi qu’en faisant le lien entre population, droits de l’Homme, croissance économique continue et développement durable et en veillant à traiter ces questions de manière globale et consolidée.
Par ailleurs, il a indiqué que les questions sur lesquelles se penche le Forum sont substantielles pour la stratégie de développement durable à l’horizon 2030, que se soit en matière d’autonomisation des femmes et leur pleine participation à la prise de décision et l’élaboration et la mise en œuvre des politiques qui les concernent, ou en rapport avec les jeunes, la famille et la migration qui constitue l’un des plus grands défis pour le développement de la région.
Le président de la Chambre des conseillers a appelé dans ce sens à renforcer les acquis réalisés ces 25 dernières années, depuis le Sommet international sur la population et le développement tenu au Caire, notant que la réunion du Forum offre l’occasion d’échanger les idées, les expériences et les expertises entre parlementaires et experts, ce qui est à même de jeter les bases d’une collaboration arabe commune visant à réaliser les objectifs de développement auxquels aspirent les peuples de la région.
De son côté, le vice-président de l’Union des parlementaires japonais pour la population, Teruhiko Mashiko, a estimé qu’aucune société ne peut réussir le développement durable sans assurer la stabilité de la population, mettant l’accent sur l’importance de garantir l’accès à la santé reproductive et d’opter pour l’approche des droits de l’Homme lorsqu’il s’agit de traiter les questions de la population à travers le monde.
«Il n’y a pas de réponse unique aux enjeux de la population dans des sociétés très diverses sur les plans culturel et religieux», a-t-il fait remarquer, notant que cette rencontre, organisée en collaboration avec l’Association asiatique de la population et du développement, constitue une occasion pour passer en revue les efforts déployés tout au long de ces 25 dernières années, ainsi que pour élaborer des recommandations qui seront débattues au Sommet mondial sur la population et le développement de Nairobi prévu en novembre prochain.
Pour sa part, le directeur du Fonds des Nations unies pour la population pour la région arabe, Luay Shabana, a salué la collaboration entre l’Association asiatique de la population et du développement et le Forum des parlementaires arabes pour la population et le développement, qui donne le bon exemple en matière de promotion du rôle des parlementaires au service de l’agenda du développement durable.
Cette réunion de trois jours est organisée dans le cadre des préparatifs du Sommet de Nairobi (12-14 novembre), qui célèbrera le 25ème anniversaire du Sommet du Caire et le 50ème anniversaire de la création du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP).

Vendredi 20 Septembre 2019

Lu 823 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com