Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saisie de quatre tonnes de cocaïne en Espagne et au Maroc




La Guardia civil espagnole et la DGST marocaine ont démantelé un important réseau de trafic de drogue et blanchiment d’argent opérant au Maroc, en Espagne et au Venezuela, et ce dans le cadre d'une opération coordonnée par Europol et Eurojust et avec la collaboration de l’Administration du contrôle de drogue aux Etats-Unis (DEA), ainsi que des polices allemande et italienne.
Au cours de cette opération, 4 tonnes de cocaïne ont été saisies et 40 personnes interpellées au Maroc et en Espagne. Il s’agit, en l’occurrence, de 34 hommes et 6 femmes de nationalités marocaine, espagnole et britannique, selon la presse espagnole. Un Espagnol a également été arrêté en Allemagne, alors qu'il "tentait de fuir au Venezuela". Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur espagnol, il était basé à Francfort et est accusé d'avoir blanchi de l'argent d’achat et de vente de véhicules.
Les autorités marocaines ont saisi 2580 kg de cocaïne, alors que la police espagnole s’est emparée de 1270 kg de la même drogue et plus de 13 millions d’euros en liquide, ainsi que de  nombreux biens mobiliers et immobiliers.
La valeur de la cocaïne saisie en Espagne est estimée à plus de 103 millions d’euros. 
Ce réseau, selon la presse espagnole, est dirigé par un Espagnol résidant au Venezuela et  faisant l’objet d’un mandat d’arrêt.
Le ministère de l’Intérieur espagnol a expliqué que cette opération entamée en 2016 a permis de "démanteler une importante organisation criminelle basée en Espagne et au Maroc et dirigée depuis le Venezuela par un citoyen espagnol toujours recherché".
C'est l'une des saisies de cocaïne les plus importantes de ces dernières années en Espagne comme au Maroc. En mai dernier, les autorités espagnoles avaient intercepté dans l'océan Atlantique un navire battant pavillon vénézuélien chargé de 2,4 tonnes de cocaïne. En décembre 2015, elles avaient saisi trois tonnes de cocaïne colombienne en Galice (nord-ouest) et sur la Costa del Sol (sud).
L'Espagne est le principal point d'entrée de la drogue en Europe, de par sa proximité avec l'Afrique du Nord, région productrice de cannabis, et ses liens avec l'Amérique du Sud d'où provient la cocaïne.


H.T
Lundi 20 Novembre 2017

Lu 1533 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés