Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M le Roi nomme Ahmed Réda Chami président du CESE




Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, lundi 3 décembre 2018 au Palais Royal à Rabat, Ahmed Reda Chami, que le Souverain a nommé président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).
Lors de cette audience, le Souverain a mis l'accent sur le rôle et l'importance du Conseil, en tant qu'institution constitutionnelle pluraliste dotée de missions consultatives auprès du gouvernement et du Parlement, qu'il s'agisse des orientations générales de l'économie nationale et du développement durable, des différentes questions à caractère économique, social et environnemental, ou de l'analyse de la conjoncture et du suivi et de l'impact des politiques économiques et sociales nationales, régionales et internationales.
Dans ce cadre, S.M le Roi a donné ses Hautes orientations à Ahmed Reda Chami pour que le Conseil continue de s’acquitter des missions qui lui sont confiées et pour renforcer sa contribution efficiente en matière de propositions et d’élaboration d’études dans les différents domaines relevant de sa compétence, particulièrement en ce qui a trait à la promotion des chantiers de développement humain et durable dans notre pays, à la facilitation et à la consolidation de la concertation et de la coopération entre les acteurs économiques et sociaux et au renforcement de la culture du dialogue.
Par la même occasion, S.M le Roi a bien voulu nommer Younes Benakki au poste de secrétaire général du Conseil économique, social et environnemental.

Biographie

Ahmed Reda Chami est né le 16 mai 1961 à Casablanca.
Ingénieur des arts et manufactures de l'Ecole centrale de Paris (1985) et titulaire d'un "Master of Business Administration" (MBA) à la John E. Anderson Graduate School of Management at UCLA (1989), il est depuis février 2016, ambassadeur du Maroc auprès de l'Union européenne à Bruxelles.
Ahmed Reda Chami a également été ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies dans le gouvernement Abbas El Fassi (2007-2011), puis député de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) de la ville de Fès (de 2011 à février 2016).
Entre 2005 et 2007, il a été directeur général d’entreprise, chargé notamment des services centraux où il est en charge des projets de développement et du suivi opérationnel de certaines filiales dans l’assurance et les nouvelles technologies.
Ahmed Reda Chami a notamment occupé plusieurs positions au sein de la multinationale Microsoft, dont le poste de responsable pour l’Afrique du Nord et de l’Ouest et pour l’Asie du Sud-Est.

Mercredi 5 Décembre 2018

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés