Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M le Roi félicite le Président du Libéria : Entretien téléphonique entre le Souverain et George Weah




S.M le Roi Mohammed VI a eu lundi un entretien téléphonique avec George Weah, président élu de la République du Liberia.
Au cours de cet entretien, le Souverain lui a réitéré ses vives félicitations pour son élection à la magistrature suprême de son pays.
L’entretien a été également l’occasion pour George Weah d’exprimer au Souverain sa ferme volonté de raffermir les relations multidimensionnelles liant la République du Liberia au Royaume du Maroc».
Sa Majesté le Roi a, dans ce même cadre,adressé un message de félicitations à George Weah à l'occasion de son élection président de la République du Liberia.
Dans ce message, le Souverain a exprimé ses chaleureuses félicitations et ses meilleurs vœux de succès au président-élu dans ses hautes fonctions et au service de son peuple.
«La confiance placée en vous, à travers cette élection présidentielle, atteste de l'estime dans laquelle le peuple libérien vous tient grâce à vos nobles qualités humaines et votre désir sincère de promouvoir les intérêts de votre peuple», écrit le Souverain, soulignant que cette élection témoigne de la forte volonté des Libériens de consolider la transition démocratique et d'avancer à pas assurés vers la réalisation de leurs aspirations à un avenir prospère.  
Partant des liens de fraternité africaine et de solidarité agissante entre les peuples marocain et libérien, ainsi que des relations de coopération fructueuse et d'estime mutuelle entre le Maroc et le Liberia, SM le Roi fait part de sa forte détermination à œuvrer de concert avec George Weah pour renforcer ces relations dans tous les secteurs, et ce de manière à servir les intérêts des deux peuples et ériger des ponts pour promouvoir l'assistance mutuelle et la solidarité entre les pays africains dont les peuples aspirent à davantage de progrès, de prospérité et de développement durable dans un environnement sûr et stable.  
Il convient de rappeler qu’après avoir célébré dans l’euphorie la victoire éclatante de l’ex-star du football, George Weah, au second tour de l’élection présidentielle, le Liberia a ainsi amorcé, vendredi dernier, sa première alternance démocratique après plus de sept décennies.
Au terme d’un scrutin salué pour son déroulement pacifique, George Weah, 51 ans et sénateur depuis 2014 de la province la plus peuplée du Liberia, a recueilli 61,5 % des suffrages, contre 38,5 % pour son adversaire, le vice-président Joseph Boakai, selon des résultats officiels annoncés jeudi soir, deux jours après le vote.
Attaquant star de Monaco, du PSG et du Milan AC dans les années 1990, il doit prêter serment le 22 janvier, marquant ainsi la première transition démocratique depuis plus de soixante-dix ans dans ce pays anglophone sorti en 2003 d’une longue et cruelle guerre civile.

Mercredi 3 Janvier 2018

Lu 663 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés