Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M le Roi appelle les élus territoriaux à porter la dynamique du changement

Message Royal au deuxième Forum parlementaire des régions




S.M le Roi appelle les élus territoriaux à porter la dynamique du changement
 Maintenant que les objectifs sont fixés, les principes et les règles sont clairement établis et les acteurs sont à l'œuvre pour inscrire dans les faits le processus de la régionalisation avancée, il s’agit, dans l’étape qui s’ouvre, de passer à «la vitesse supérieure, celle de la concrétisation effective et efficiente de cette mutation historique», a souligné S.M le Roi Mohammed VI.
«La régionalisation avancée constitue un acquis institutionnel capital qui participe de cette volonté inébranlable qui nous anime, depuis notre accession au Trône de nos glorieux ancêtres, de franchir un seuil significatif dans la réforme et la modernisation de nos institutions. Il nous faut donc en prendre le plus grand soin», a dit le Souverain dans un message adressé au 2ème Forum parlementaire des régions, qui a ouvert ses travaux hier jeudi à Rabat.
Ce chantier colossal exige l’implication d’une diversité d’acteurs et l’engagement des forces vives et du corps social tout entier, a précisé S.M le Roi dans ce message dont lecture a été donnée par Abdellatif Mennouni, conseiller de S.M le Roi.
Le Souverain a poursuivi qu’il faudra, aux divers stades de la construction de cet édifice, un sens très élevé des responsabilités et un grand travail de mobilisation et de conviction, ainsi qu’une grande persévérance et un grand sens du dialogue et de la communication pour que l’énorme potentiel qu’offre le cadre institutionnel et légal soit pleinement exploité et produise toutes ses retombées bénéfiques.
Sa Majesté le Roi a appelé, dans ce cadre, les élus territoriaux à adopter cette nouvelle pédagogie de responsabilité et de partage et ces relations d’un nouveau type pour porter la dynamique du changement, relever les défis, traduire les aspirations de leurs électeurs et apporter les bonnes réponses aux attentes des citoyens.
Le Souverain a également appelé les services de l’Etat et les administrations publiques à établir avec les collectivités territoriales des rapports renouvelés de coopération, de dialogue, de concertation, de convergence et de partenariat.  «C’est à ce prix qu’il nous sera possible d’assurer la complémentarité, la cohérence des actions et les synergies nécessaires au déploiement du chantier de la régionalisation avancée que nous appelons de nos vœux», a dit S.M le Roi.
Le Souverain a recommandé aux participants à ce Forum que leurs débats accordent l’importance qu’ils méritent à quelques aspects déterminants qui doivent aussi être pris en compte par le gouvernement, citant, dans ce cadre, les programmes de développement régionaux qui doivent s’inscrire dans le modèle de développement en cours de construction, les collectivités territoriales et particulièrement les régions, qui doivent assumer pleinement la prééminence qui leur est reconnue par la Constitution et apporter leur propre contribution pour corriger les travers du modèle actuel, pour réduire les disparités et les inégalités territoriales et pour avancer d’un pas agile et résolu sur le chemin de la justice sociale.
«Chaque espace territorial devrait pouvoir disposer de sa vision propre qui devra prendre harmonieusement place au sein du modèle national de développement», a noté le Souverain, qui a invité ensuite les élus territoriaux à s’investir fortement dans la problématique de la jeunesse marocaine.
«Les problèmes que rencontrent aujourd’hui notre jeunesse ne peuvent se résoudre qu’au niveau local, du quartier, de la commune, de la ville de résidence», a dit SM le Roi, qui a mis également l’accent sur la question de l’étendue des compétences dévolues aux collectivités territoriales et particulièrement aux conseils régionaux.
Concernant la gouvernance, S.M le Roi a appelé les conférenciers à donner, dans leurs concertations et réflexions, un corps plus précis, plus pratique et plus mesurable à un concept fort qu’il faut à tout prix éviter de galvauder. «Il y a là un travail de pédagogie et de communication à mener en direction des électeurs et de l’opinion publique pour qu’on puisse apprécier valablement la teneur et la portée de la gouvernance et l’importance des efforts à accomplir», a souligné le Souverain.
Un chantier comme celui de la régionalisation avancée s’inscrit dans la durée et nécessite à la fois de la détermination pour combattre l’inertie, de la vigilance pour contrer les conservatismes et de la réactivité pour s’adapter, corriger et ajuster, a conclu Sa Majesté le Roi.

Vendredi 17 Novembre 2017

Lu 1019 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs