Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renforcement de la coopération maroco-française dans le domaine de la réforme de l’administration

Mise en place d’un plan d’action pour l’année 2018




 Le Maroc et la France ont convenu de mettre en place un plan d’action relatif à la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration pour l’année 2018.
Ce plan d’action sera élaboré par un groupe mixte qui sera créé par les départements ministériels en charge de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique au Maroc et en France, a indiqué à la MAP le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader qui a eu mercredi à Paris un entretien avec le secrétaire d’Etat français auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics Olivier Dusspot.
Ce plan se focalisera sur la refonte de la haute fonction publique et l’élaboration d’un plan national de la transformation numérique et de la dématérialisation des services administratifs au Maroc, a expliqué Mohamed  Ben Abdelkader.
L’entretien a été l’occasion pour les deux parties d'aborder les moyens de la mise en œuvre de la déclaration d’intention dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique, signée le 16 novembre 2017 dans le cadre de la réunion de haut niveau Maroc-France.
A cet égard, les deux responsables ont décidé de la tenue d’une réunion d’experts à Rabat pour l’élaboration du programme de partenariat entre les deux départements ministériels.
A rappeler qu'en vertu de cette déclaration d’intention, signée par Mohamed Ben Abdelkader et le ministre français de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, le Maroc et la France envisagent d’entreprendre des actions communes d’échange d’expériences et de bonnes pratiques dans les domaines de la réforme du système de la fonction publique, de la performance dans l’administration publique, de l’administration électronique, de la simplification et de la dématérialisation des procédures administratives.
La déclaration d'intention porte aussi sur la communication digitale et institutionnelle, la déontologie dans la fonction publique, l’amélioration de la qualité du service public, la professionnalisation des ressources humaines, le gouvernement ouvert et la coopération Sud-Sud.

Samedi 16 Décembre 2017

Lu 1040 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés