Libération

Facebook
Rss
Twitter





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pitoyable




«Les cimetières sont pleins de gens irremplaçables qui ont tous été remplacés»
                                                           Georges Clémenceau

Dites-le et redites-le encore et encore à un Benkirane qui continue de se prendre pour indispensable et donc forcément irremplaçable. Lui qui a tant à gagner à se faire tout petit, à se ranger, à se faire oublier afin de faire oublier ses torts et travers, ses énormes bévues et incommensurables ratages.
Qu’est-ce qu’on a bien pu retenir des six années pendant lesquelles cet improbable chef de gouvernement a sévi ?
Faut-il lui rappeler de s’être inlassablement établi à geler les salaires en se refusant à tout dialogue avec les syndicats et tout en laissant libre cours aux prix pour qu’ils prennent l’ascenseur ?
Ou ses malheureuses et incontrôlables sorties honteusement machistes (sous l’Hémicycle qui plus est) ? Celles aussi dont il a gratifié les Amazighs ? Ou encore cette Al Hoceïma qu’il disait, sans rougir,  et pendant que toute une région bouillonnait,  ne connaître ni de près ni de loin ?.
Tiens ! un autre n’en finit pas de s’agiter dans le giron de son mentor. C’est bien sûr son chouchou de Hamieddine, celui-là même qui traîne de macabres casseroles. Une synchronisation trop pitoyable.

Vendredi 19 Octobre 2018

Lu 1940 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.