Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Pas de délégations russes au prochain Festival de Cannes


Libé
Jeudi 3 Mars 2022

Le Festival de Cannes prévoit de ne pas accueillir de délégations russes, "ni d'accepter la présence de la moindre instance liée au gouvernement russe", tant que l'invasion de l'Ukraine par la Russie se poursuit, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué. "Il a été décidé, sauf à ce que la guerre d'agression cesse dans des conditions qui satisferont le peuple ukrainien, de ne pas accueillir de délégations officielles venues de Russie ni d'accepter la présence de la moindre instance liée au gouvernement russe", détaille le plus grand festival de cinéma au monde, qui se tiendra cette année du 17 au 28 mai. "Nous voulons en revanche saluer le courage de toutes celles et tous ceux qui, en Russie, ont pris le risque de protester contre l'agression et l'invasion de l'Ukraine", poursuivent les organisateurs, s'adressant aux "artistes" et "professionnels du cinéma (...) qui ne sauraient être associés à ces actes intolérables et à ceux qui bombardent l'Ukraine". "Cannes a l'habitude d'accueillir les cinéastes ukrainiens. Sergueï Loznitsa, qui était encore en sélection officielle l'an dernier, nous a dit que ces soutiens étaient précieux. On a voulu marquer notre désapprobation, aussi modeste soit-elle", a précisé à Franceinfo le délégué général du Festival Thierry Frémaux. Alors que le processus de sélection de films vient de débuter, "on n'a pas encore vu de film russe ni ukrainien", a-t-il précisé. C'est la première fois que le Festival, dont ce sera la 75e édition au printemps, s'exprime sur l'invasion russe en Ukraine. L'occasion de rappeler que la toute première édition cannoise devait avoir lieu en 1939 et s'ouvrir le 1er septembre, date de l'invasion de la Pologne par l'Allemagne: elle fut par conséquent annulée. Deux jours plus tard, la France et la Grande-Bretagne déclarèrent la guerre à l'Allemagne, renvoyant aux oubliettes pour quelques temps le projet d'un festival de cinéma dans le sud de la France, pour faire de la concurrence à la Mostra de Venise, aux mains de Mussolini. "Fidèle à son histoire, qui débuta en 1939 en résistance aux dictatures fasciste et nazie, le Festival de Cannes se mettra toujours au service des artistes et des professionnels du cinéma, dont la voix s'élève pour dénoncer la violence, la répression et les injustices, et pour défendre la paix et la liberté", souligne encore le communiqué du Festival.


Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira