Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Parole aux artistes : Mohamed Lyounsi, un artiste est là pour déranger, inquiéter et remettre en question !




Il est très important d’ouvrir grandes les portes de la contribution des artistes, en leur permettant de s’exprimer sur des questions d’ordre public. Leur regard est certes singulier et leur manière d’évaluer est libérée des a priori, en général, ce qui donne à leurs propos une valeur essentielle à la critique publique.
L’auteur de «Echarpe rouge» reste parmi ceux qui ont un projet et une vision… Que ce soit en tant que réalisateur ou comme écrivain, Mohamed Lyounsi développe des idées profondes qui se penchent sur des questions sociales  et les préoccupations du Marocain ordinaire, mais aussi du décideur. Œil critique, ton calme et esprit pénétrant, il aborde notamment des sujets qui fâchent et ne laissent personne indifférent ! Libé l’a rencontré.


Libé : Quel rôle devrait jouer aujourd’hui l’artiste dans la vie publique ?
Mohamed Lyounsi : Un artiste est là pour déranger, inquiéter, remettre en question, déplacer, faire voir, faire entendre le monde dans lequel il vit, et ce, en utilisant tous les moyens à sa disposition. L’artiste qui a le privilège de sentir et de voir ce que tout le monde ne sent et ne voit pas directement, doit, par sa vie individuelle et surtout par son œuvre, accomplir un sacerdoce, initier les hommes au beau, leur faire aimer la vie, la nature, les formes, les sons, les couleurs. Lui, qui est le plus désintéressé, doit montrer que les choses de l’esprit et du cœur embellissent la vie.

Les politiques publiques aident-elles les artistes  à saisir des opportunités en matière de création?
Je peux dire que les politiques publiques sont le plus grand obstacle auquel sont confrontés les artistes, mais je peux ajouter aussi que ces politiques aident à préserver certaines formes d’art d’être exclues par la politique de soutien direct.

Quels sont les moyens à même de transformer les espaces publics en endroits artistiques?
La volonté politique. Et c’est tout un programme !

L’art au service de la société, mais aussi au service de la région. Que faites-vous pour faire connaître vos régions respectives?
J’essaie de filmer la plupart de mes films dans ma région. Je profite de chaque occasion pour participer à des manifestations ou des festivals pour mettre en valeur ses potentialités.

L’industrialisation de la culture sert-elle vraiment l’action artistique, ou au contraire, la réduit-elle à une marchandise consommable et éphémère ?
La première moitié de votre question est vraie, mais nous devons placer chaque position dans son contexte. En général, nous devons industrialiser les étapes de la production culturelle et non la culture elle-même pour l’enrichir et la développer. Mais si on fait le contraire,  on la réduit à une marchandise consommable et éphémère.

De quelle nature est votre présence sur les réseaux sociaux  (personnelle, professionnelle, les deux …) ?
L’une et l’autre à la fois … Je suis un artiste qui possède une page  et un site professionnel pour toutes mes œuvres et je suis quelqu’un qui essaie de vivre comme les autres avec une présence sur tous les réseaux que je préfère.  

Quel est votre dernier travail artistique ?
«Les coups du destin». Un film cinématographique qui traite le problème de la guerre des gaz toxiques au Nord du Maroc comme toile de fond des événements qui parlent des souffrances des femmes soumises aux traditions et aux coutumes. Mais sur le plan intellectuel, le film réfléchit sur la crédibilité de l’histoire et le concept du destin.

Comment réagissez-vous aux questions de l’opinion publique ?
Avec spontanéité et crédibilité, parce que je suis sincère et que j’exprime les idées auxquelles je crois profondément.

Propos recueillis par Mustapha Elouizi
Mercredi 30 Mai 2018

Lu 681 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés