Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nouveaux appels à un tour de vis en Allemagne





Gouvernement et autorités sanitaires en Allemagne ont plaidé vendredi pour un nouveau tour de vis dans tout le pays, afin de "briser" la troisième vague d'infections au Covid-19 et juguler une situation alarmante. "Il faut un verrouillage pour briser la vague actuelle", a prévenu lors d'une conférence de presse le ministre de la Santé, Jens Spahn. "Cela peut constituer une passerelle vers une phase d'ouverture plus affirmée", veut-il croire,se disant également favorable à l'instauration de couvre-feux nocturnes. Les lieux culturels, bars, restaurants, commerces non essentiels et clubs sportifs sont à l'arrêt depuis des mois en Allemagne. Les possibilités de réunions privées sont très réduites. La chancelière Angela Merkel avait déjà soutenu mercredi, par la voix d'une porte-parole, l'idée d'un "verrouillage court" dans toute l'Allemagne. Mais le gouvernement et les puissantes régions renvoient depuis plusieurs semaines une image de divisions et d'atermoiements.

Plutôt épargnée par la première vague de la pandémie il y a un an, l'Allemagne a été frappée de plein fouet à l'automne et en ce début de printemps par deux autres vagues épidémiques. Quelque 25.464 nouvelles contaminations ont ainsi été enregistrées ces dernières 24 heures,selon l'institut Robert Koch (RKI). Une tendance similaire est observée pour les décès, avec 296 morts en 24 heures - une soixantaine de plus que sept jours auparavant. "La situation est très très grave", a abondé Lothar Wieler, directeur du RKI, soulignant notamment que le nombre de patients hospitalisés âgés de 35 à 49 ans avait "fortement augmenté". Le nombre de patients en soins intensifs a connu une hausse de 20% en une semaine, a-t-il ajouté, craignant que les services de réanimation soient massivement sollicitées dans les prochaines semaines. Même constat du côté des médecins réanimateurs: "C'est brûlant, la situation est vraiment très dramatique", a prévenu le président des l'association des médecins réanimateurs, Gernot Marx,favorable à un verrouillage renforcé durant deux ou trois semaines, avec écoles fermées et des déplacements réduits au minimum.

Le flou demeure cependant sur le cadre de décision d'éventuelles nouvelles mesures. Une négociation entre la chancelière et les 16 régions, prévue pour lundi, pourrait être annulée. Ce type de format a en effet montré ses limites, avec notamment un marathon nocturne de discussions mimars qui a mécontenté tout le monde et débouché sur des décisions, en particulier un mini-verrouillage le weekend pascal, annulées 48 heures plus tard. Mme Merkel souhaiterait désormais,selon la presse allemande, disposer d'un pouvoir de décision plus important à l'échelle fédérale, plus efficace que des responsabilités diluées entre gouvernement et Länder. 

Libé
Vendredi 9 Avril 2021

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.