Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Déraillement

Le déraillement d'un train régional a fait au moins trois morts et dix blessés graves jeudi matin près de Milan, ont annoncé les secouristes.
Ce déraillement, dont les causes précises ne sont pas encore connues, a eu lieu vers 07H00 (06H00 GMT) aux abords de la grande métropole du nord de l'Italie et a fait aussi une centaine de blessés légers, selon les services de secours.
En fin de matinée, les opérations de secours étaient terminées, toutes les personnes présentes à bord du train ayant été évacuées, selon les pompiers qui ont confirmé le bilan de trois morts et d'une dizaine de blessés graves, dont cinq avec un pronostic vital engagé.
"Les gens qui vont bien sont dans deux gymnases. L'un à côté, l'autre à Segrate. Ils sont soutenus par des psychologues et d'autres personnes qui contrôlent les blessures", a expliqué un coordinateur de la protection civile.

Arrestation

La justice turque a délivré, jeudi, des mandats d’arrêt contre plus de 120 anciens officiers de la police suspectés de liens avec l’organisation de Fethullah Gülen (FETÖ), accusée d’avoir fomenté le putsch avorté de juillet 2016.
Des mandats d’arrêt ont été émis par le procureur de la capitale à l’encontre de 129 ex-agents de la police de différents grades qui ont déjà été limogés par décret statutaire dans le cadre de l’enquête sur le coup d’Etat.
La police a arrêté 60 de ces suspects lors d’une vaste opération lancée dans 21 provinces, et ce pour avoir utilisé l’application de messagerie cryptée ByLock, qui serait le moyen de communication entre putschistes.
Les services de sécurité ont identifié, grâce à l’utilisation de cette application, quelque 60.000 membres du groupe et ont déchiffré une autre application de messagerie cryptée Eagle (Aigle) usitée par des gülenistes.
Par ailleurs, le procureur général d’Ankara en charge des enquêtes sur le coup d’Etat avait indiqué, en décembre dernier, que cette application a été téléchargée dans les portables de 11.480 personnes à leur insu.

Vendredi 26 Janvier 2018

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés