Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Belgique - Qatar
    
L'entreprise d'Etat qatarie Qatar Petroleum a signé un accord évalué à 1 milliard d'euros avec le gestionnaire du réseau gazier belge Fluxys pour décharger son gaz naturel liquéfié dans le port de Zeebruges, en Belgique, ont annoncé les deux compagnies.
Le contrat, qui court jusqu'en 2044, a été signé lundi entre Qatar Terminal Limited (QTL), filiale de Qatar Petroleum, et Fluxys LNG, filiale de Fluxys Belgium, en présence du ministre qatari de l'Énergie, Saad Sherida Al-Kaabi, et de son homologue belge Marie-Christine Marghem, est-il précisé dans un communiqué. Le montant de l'accord est évalué a environ 1 milliard d'euros, a précisé Fluxys à l'AFP.
"Ce contrat permet (...) de renforcer la position" du port de Zeebruges "en tant que porte d'entrée polyvalente du GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) en Europe", a souligné Pascal De Buck, PDG de Fluxys Belgium. "Nous continuons de nous engager à soutenir les politiques énergétiques de l'UE et à fournir à l'Europe un approvisionnement fiable en énergie", a commenté le ministre qatari Al-Kaabi, se félicitant de ce "contrat historique".
Selon Mme Marghem, le Qatar fournit environ 15% de la consommation de gaz de la Belgique.

Russie

Un tribunal russe a condamné mardi un blogueur à cinq ans de prison pour un tweet dans lequel il suggérait de s'en prendre aux enfants des policiers après les manifestations de l'opposition sévèrement réprimées à Moscou.
"Le tribunal a reconnu Vladislav Sinitsa coupable et lui inflige une peine de cinq ans de prison", a indiqué le juge qui l'a condamné pour "incitation à la haine" envers les policiers en vertu d'une loi visant à lutter contre "l'extrémisme", selon les agences russes.
Selon les enquêteurs, cités par l'agence Interfax, le blogueur avait posté un tweet le 31 juillet sous le pseudonyme "Max Steklov" dans lequel il appelait "un grand nombre de personnes à des actes illégaux de nature violente envers les enfants des forces de l'ordre". Il avait été placé en détention le 5 août.
Le tweet en question, selon la chaîne d'opposition Dojd, appelait à "étudier la géolocalisation" des photos de famille des policiers sur Internet. "Puis, un jour, l'enfant du vaillant défenseur de l'ordre ne rentre pas de l'école. Et à la place, on reçoit par la poste un CD avec une vidéo « snuff movie » dessus".
Le blogueur a qualifié ses propos comme "violents et pas éthiques" mais s'est défendu de tout appel à des actes réels.

Mercredi 4 Septembre 2019

Lu 669 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com