Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Najib Senhadji, président de l’AMJET-FIJET Maroc Nous serons les dignes ambassadeurs du tourisme marocain




Libé : Le Maroc abritera le prochain congrès de la FIJET Monde. Comment aviez-vous accueilli l’annonce de cette décision ?
Najib Senhadji : Nous avons vécu l’annonce de cette victoire avec une grande satisfaction et une très grande joie, après quatre mois de travail qui a mobilisé tous les membres du bureau de l’AMJET-FIJET Maroc, et même les adhérents avec l’appui essentiellement de Tijani Haddad. 
C’est une joie de revivre cette expérience   au Maroc vu que nous avions déjà organisé un mini-congrès qui a sans doute joué en notre faveur. Parce que nous avons déjà organisé un Comité exécutif accompagné d’un voyage de presse qui a vu la participation de 130 journalistes. Je pense que l’accueil qui leur a été réservé à Tanger, Chaouen, Tétouan, El Jadida, Casablanca et Marrakech était si chaleureux qu’il a dû les marquer.
Il est évident que Marrakech, qui est devenue une réelle destination touristique à l’échelle mondiale, a également pesé dans la décision de confier au Maroc l’organisation du Congrès. 
A cepropos, je dois souligner que le président Tijani Haddad a pu constater de visu la qualité des infrastructures et apprécier l’évolution touristique que connaît cette ville d’année en année.
A travers ce congrès, nous espérons   contribuer à la promotion de notre tourisme et celle du Maroc en général.
Pensez-vous que ces atouts ont véritablement contribué à cette attribution de l’organisation ?
Il est indéniable que les atouts de Marrakech et l’organisation du dernier Comité exécutif et du voyage de presse ont beaucoup joué, sans compter le travail que nous avons réalisé lors du Forum du tourisme méditerranéen à Malte, en Turquie et en Tunisie... Mais au-delà, je pense que c’est essentiellement l’hospitalité marocaine, les infrastructures et la réussite du dernier voyage de presse qui ont fait pencher la balance en faveur du Maroc.
Quel est l’intérêt pour le Maroc d’abriter un événement de cette envergure?
L’intérêt est tout simple. Toute personne qui s’engage à venir à un congrès mondial au Maroc ou ailleurs, paie une participation symbolique à la FIJET Monde. Elle a  l’engagement moral et parfois obligatoire de publier au minimum un ou deux articles sur le pays qu’elle visite ou faire un reportage photographique, radiophonique ou télévisuel.
Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un article écrit par un journal sérieux ou une émission de télévision ou de radio sérieuse est beaucoup plus intéressant qu’une publicité payante. D’ailleurs, diverses enquêtes ont montré que beaucoup de gens vont dans un pays parce qu’ils ont lu un article intéressant sur ce pays dans un magazine, un journal ou l’ont découvert à la télévision. 
C’est donc une chance de recevoir autant de journalistes chez soi, mais aussi une responsabilité parce que vous n’avez pas intérêt à rater votre congrès ou le voyage de presse. Car, si toutes ces personnes partent avec de mauvaises appréhensions, soyez-en sûr qu’elles vont le dire dans leurs médias respectifs. Surtout qu’elles sont libres de décrire ce qu’elles ont vu, vécu ouqu’on leur a présenté.  Autant dire que la responsabilité est globale, parce que ce qui va être présenté ce n’est pas uniquement la FIJET. Le ministère du Tourisme, l’Office marocain du tourisme, la ville de Marrakech et toutes les fédérations qui constituent la Confédération nationale du tourisme vont également communiquer pendant le congrès.  Et tout cela donnera un feed-back énorme dans le monde entier.
La FIJET-Monde vous accompagne dans l’organisation de ce congrès. Qu’en attendez-vous concrètement?
Qu’elle nous aide à réunir le maximum de participants possible. Je suis très optimiste : nous allons atteindre entre 150 et 400 journalistes sachant que la capacité du lieu où nous allons organiser l’hébergement de ces derniers de ne peut excéder 400 personnes. 
Nous attendons un nombre important de participants permettant  des échanges durant le congrès avec les partenaires et sponsors. C’est en ce sens que nous serons les dignes ambassadeurs du tourisme marocain auprès des congressistes. 
Je ne parle pas uniquement de la FIJET. Tous les partenaires et les acteurs opérant dans le secteur touristique deviennent des ambassadeurs pour promouvoir le  tourisme marocain.
 

Propos recueillis par Alain Bouithy
Lundi 9 Juillet 2018

Lu 1604 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés