Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Moncef Slaoui : L'ambition réaliste et la confiance en soi sont des atouts essentiels pour la réussite professionnelle


Moncef Slaoui : L'ambition réaliste et la confiance en soi sont des atouts essentiels pour la réussite professionnelle
Le chemin du succès d’une carrière professionnelle, requiert une ambition réaliste, une confiance en soi et ne jamais renoncer, a souligné le docteur Moncef Slaoui, immunologue marocain, lors d’une rencontre lundi à la Faculté de médecine de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé à Casablanca. Lors de cette rencontre organisée en mode virtuel, à l’occasion de la rentrée universitaire, Dr Slaoui a décliné les clés pour réussir une carrière professionnelle, expliquant que tout étudiant qui aspire à aller au bout de ses ambitions, devrait viser un ou des modèles réussis, afin d’en faire un exemple tout en développant la confiance en soi et ne pas renoncer afin de défier les ennemis du succès. Partageant son riche parcours et ses connaissances avec les étudiants, il a expliqué que l’ambition doit être réaliste, en particulier dans le domaine des sciences liées à la santé humaine qui exige de travailler au sein d’une équipe intégrée pour partager généreusement les expériences, les expertises et les informations au profit de l’humanité. Il a également souligné que les objectifs doivent aller au-delà de la nature des tâches assignées à l’équipe, sachant que la passion de mener à bien et réussir une profession, procure à celui qui l’exerce davantage d’énergie et de dynamisme. Le succès professionnel n’exige pas nécessairement une programmation qui peut restreindre les objectifs tracés, a-t-il observé, expliquant dans ce sens que sans la maladie d'un membre de sa famille, il ne se serait pas intéressé à la médecine et s’il n’avait pas épousé une virologue, il n’aurait pas contribué au développement de vaccins notamment pour prévenir la gastro-entérite à rotavirus infantile, le cancer du col utérin et l’épidémie d’Ebola. Le docteur Slaoui est revenu à cette occasion sur son parcours, son expérience et ses recherches scientifiques qui ont contribué à la production de vaccins pour renforcer l’immunité, relevant l’existence de piliers fondamentaux qui l’ont aidé à asseoir sa place dans le système de santé mondial. Pour sa part, Said Oulbacha, doyen de la Faculté de médecine de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé à Casablanca, a souligné que le rencontre avec l’éminent chercheur marocain Moncef Slaoui, qui s’inscrit dans le cadre de la semaine de pré-rentrée académique, organisée par la Faculté de Médecine, à l’occasion de la rentrée universitaire 2021-2022, vise à présenter son parcours scientifique et académique pour servir d’exemple pour les étudiants. Il a également indiqué que l’université se réjouit de bénéficier de l’expérience accumulée par le Dr Slaoui, qui profitera sans nul doute aux étudiants et aux professeurs de l’université, en particulier dans le domaine de la recherche scientifique à la lumière des défis posés par la pandémie de Covid-19, sachant que Moncef Slaoui a supervisé le développement d’un vaccin aux Etats-Unis. Né à Agadir en 1959, Moncef Slaoui, a accompli une panoplie de tâches et missions, notamment chez GlaxoSmithKline ou il a travaillé durant trente ans en tant que consultant en immunologie et chef de la division des vaccins. Il avait été nommé en 2020 par l’ancien président américain Donald Trump à la tête de l’équipe scientifique chargée de l’opération '’Warp Speed’’. L’opération consistait alors à trouver le plus rapidement possible un vaccin contre le Covid-19.

Libé
Mardi 7 Septembre 2021

Lu 493 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:20 La réadmission a un coût

Vendredi 24 Septembre 2021 - 18:00 Main basse sur la mairie de Rabat

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS