Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Rhachi : L'enseignement à distance est devenu une nécessité impérieuse




Mohamed Rhachi  : L'enseignement à  distance est devenu une nécessité impérieuse
Le président de l'Université Mohammed V de Rabat, Mohamed Rhachi, revient dans un 
entretien à la MAP sur l'expérience de 
l’enseignement universitaire à distance durant la période du confinement sanitaire, 
la possibilité de son adoption après la pandémie du coronavirus, ainsi que sur les chances 
d'opter pour les examens à distance 
dans l'avenir.


Comment se déroule le processus d'enseignement à distance à l'Université Mohammed V de Rabat ? 
La crise sanitaire que le monde traverse actuellement est extrêmement difficile et a des répercussions à tous les niveaux, en particulier celui éducatif, c'est pour cela et immédiatement après que le Maroc a décidé de suspendre les cours, le 16 mars, dans tous les établissements d'enseignement et dans le cadre de la contribution aux efforts nationaux pour freiner la propagation du Covid-19, l'Université Mohamed V de Rabat à l'instar d'autres universités du Royaume a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer le succès de la transformation numérique dans le processus éducatif et la continuité pédagogique, ainsi que pour réussir l'enseignement à distance.
Huit semaines après le lancement de l'enseignement à distance, nous pouvons être certains de son succès en dépit des délais étroits fixés, et nous pouvons être fiers de ce que l'université a accompli dans ce sens en réponse aux contraintes de cette circonstance exceptionnelle grâce aux efforts déployés par toutes les composantes de l'université, notamment les professeurs, les administrateurs et les techniciens.
L'université a mis donc à la disposition des étudiants des plateformes numériques et interactives et a diffusé des cours filmés sur les chaînes TV et radio nationales concernées. Ainsi et dans ce contexte, deux formulaires de sondage d'opinion ont été remplis, destinés aux étudiants ainsi qu'aux professeurs, afin de compléter l'évaluation du processus, de s'attarder sur les détails de son amélioration et d'augmenter sa performance.

Est-ce qu'il est possible d'adopter un enseignement à distance dans l'avenir en combinant des cours présentiels et d'autres virtuels ? 
La loi-cadre relative au système d'éducation et de formation qui a consacré la vision stratégique de la réforme, a insisté sur le développement et l'évolution de l'enseignement à distance, étant donné qu’il constitue un complément de l'enseignement présentiel. Ce constat juridique permettra d'adopter ce processus de manière plus efficace et efficiente.
L'enseignement à distance est désormais devenu une nécessité impérieuse et un outil essentiel, que ce soit durant les circonstances sanitaires actuelles marquées par la propagation du coronavirus ou pendant les conditions normales et ce compte tenu des possibilités supplémentaires qu'il offre aux niveaux pédagogique et administratif.
Bien que l'Université Mohammed V dispose d'une longue expérience en matière d'enseignement à distance qui a débuté en 2002 par la création d'une cellule d'enseignement à distance qui s'est transformée en 2005 en centre de ressources universitaire, puis en 2011 en centre d'enseignement à distance, qui en 2019 est devenu un centre d'apprentissage numérique, il faut admettre que la propagation du Covid-19 a constitué un facteur clé pour accélérer le processus de transformation numérique dans le processus éducatif.
Sur la base de ce qui va être tiré de l'expérience de l'enseignement à distance et dans le cadre de l'investissement dans les acquis, l'université fournira les conditions nécessaires au succès de l'opération de combinaison des cours présentiels avec ceux à distance, car il y a une volonté à développer un programme actualisé pour l'enseignement à distance à travers lequel tous les acteurs de l'université seront impliqués dans le processus d'élaboration et de mise en œuvre.

Pensez-vous qu'il est possible d'adopter des examens universitaires à distance ? 
En ce qui concerne les examens universitaires à distance, je peux vous dire que la question des examens constitue un processus d'évaluation purement pédagogique qui est fixé par des décrets, et qu'il est nécessaire donc de se référer à des mécanismes pour pouvoir assurer la qualité de la formation et donc la qualité du certificat. 
Le recours à des examens universitaires à distance est une question liée notamment aux circonstances de leur déroulement, à la garantie du principe de l'égalité des chances, ainsi qu'à la matière ou le service concerné par ce type d'évaluation.

Comment évaluez-vous l'expérience de l'enseignement à distance ? 
Une fois que le confinement sanitaire a été instauré dans notre pays, l'université a organisé une série de réunions pour discuter et définir des mesures pratiques urgentes qui peuvent aider à assurer la continuité pédagogique.
En ce qui concerne les actions préliminaires prises par l'université comme mesures de précaution pour endiguer le coronavirus, des comptes électroniques institutionnels ont été créés et activés au profit des étudiants, afin qu'ils puissent suivre les cours sur les plateformes et les sites Web des institutions universitaires. Il s'agit également de fournir un arsenal important de ressources numériques et tous les piliers de la pédagogie, qui ont atteint à ce jour plus de 10.000 contenus électroniques, soit plus de 95% des contenus et références pédagogiques programmés au cours du semestre de printemps, et les mettre à la disposition des étudiants via le site Web de l'université et de ses établissements affiliés.
L'Université Mohammed V de Rabat a également mis en place des plateformes interactives pour la création des classes virtuelles, en particulier Google classroom et Microsoft Teams. Je peux vous dire que le nombre des classes virtuelles a atteint jusqu’à ce jour plus de 2.000 dont les inscriptions à celles-ci ont atteint 130.000 supervisées par plus de 650 professeurs. 
Ainsi et pour assurer une interaction et une communication directes avec les étudiants, l'université a adopté la technique de la vidéoconférence qui est largement utilisée. Il faut noter que plus de 2.250 séances interactives directes ont été organisées, avec plus de 180.000 suivis. 
L'université a, en effet, enregistré plus de 140 séances et cours pédagogiques diffusés sur la chaîne TV Arryadia et ce dans le cadre de son souci de s'engager aux efforts nationaux déployés en matière d'enseignement à distance.

Propos recueillis par Leyla Bourhil de l’agence MAP
Vendredi 15 Mai 2020

Lu 1073 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif