Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Ben Abdelkader s’entretient avec les dirigeants syndicaux

Dialogue social et réforme de la Fonction publique examinés




Dans le cadre du renforcement du dialogue et de la mise en œuvre d’une démarche participative avec les différents syndicats, Mohamed Ben Abdelkader, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, accompagné du secrétaire général du ministère a effectué des visites à l’Union marocaine du travail, à la Confédération démocratique du travail, à la Fédération démocratique du travail et à l’Organisation démocratique du travail le mercredi 3 mai 2017.
Lors de ces rencontres,  qui ont réuni le ministre avec Miloudi Mokharek, secrétaire général de l’Union marocaine du travail, Noubir Amaoui, secrétaire général de la Confédération démocratique du travail, Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la Fédération démocratique du travail et Ali Lotfi,  secrétaire général de l’Organisation démocratique du travail, les discussions ont porté sur les différentes questions relatives à la Fonction publique ainsi qu’à la méthodologie à instaurer pour un dialogue social efficace avec les différents partenaires sociaux répondant  aux problématiques du chantier de la réforme de l’administration.
Il est à rappeler que ledit ministre poursuivra ses rencontres avec les autres centrales syndicales en vue d’étudier les questions relatives au dialogue social et l’appui à la réalisation des grandes réformes de l’administration et de la Fonction publique.
Cette visite intervient après celles rendues aux secrétaires généraux des syndicats les plus représentatifs par le chef du gouvernement, SaadEddine El Othmani,  et le ministre de l'Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim.
Après avoir souligné qu'il s'agit d'un premier contact qui sera suivi de plusieurs rencontres en vue d'évaluer les expériences précédentes pour, ainsi, déboucher sur des conclusions à même de renforcer l'institutionnalisation du dialogue et le rendre productif et responsable, ce dernier a déclaré, en réponse à une question orale sur le dialogue social posée par plusieurs groupes parlementaires de la Chambre des représentants que le gouvernement veille à établir des relations constructives avec les centrales syndicales, basées sur la concertation, le dialogue et le partenariat.
Il a également assuré que l’Exécutif allait œuvrer pour l'élaboration d'une charte sociale selon une méthode participative, qui constituera un cadre contractuel pour définir les domaines du dialogue, mettre en œuvre les obligations découlant des conventions sociales et pour régler les différends y afférents.

Samedi 6 Mai 2017

Lu 942 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs