Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Messi victime d’un acte de vandalisme




Lionel Messi a beau avoir permis à l’Argentine de décrocher son billet pour la Coupe du monde en Russie, se fendant d’un triplé face à l’Equateur (3-1) lors du match décisif pour la qualification, le n° 10 de l’Albiceleste ne semble pas faire l’unanimité au pays. Tout du moins si l’on se réfère aux mauvais traitements que subit régulièrement la statue érigée en son honneur à Buenos Aires.
Installée sur le Paseo de la Gloria, une artère dédiée aux icônes sportives argentines telles que Manu Ginobili, Juan Manuel Fangio, Guillermo Vilas ou Gabriela Sabatini, la sculpture a en effet été vandalisée, se retrouvant à terre après avoir été déboulonnée, coupée au niveau des deux pieds. Un acte de vandalisme qui n’a pas manqué de choquer l’opinion publique et qui fait l’objet d’une enquête de la police portègne.
A noter que ce n’est pas la première fois que la statue, inaugurée en juin 2016, connait un tel acte de malveillance. En janvier dernier, la sculpture avait en effet été l’objet d’un acte de vandalisme similaire, se retrouvant cette fois coupée au niveau de la taille.

Samedi 9 Décembre 2017

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés