Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Liga : Le Barça retrouve la victoire, la manière attendra


Liga : Le Barça retrouve la victoire, la manière attendra
L'affront du Clasico est presque lavé: six jours après la défaite de Barcelone à Madrid contre le Real, les Blaugrana ont difficilement battu samedi la Real Sociedad (1-0) au Camp Nou, une victoire qui les fait provisoirement repasser en tête de la Liga.
A l'aube de cette 27e journée, Quique Setién avait averti ses joueurs en conférence de presse: l'adversaire du soir fait "une saison extraordinaire", de quoi s'attendre à un match "disputé".
A ceux qui jugeraient excessive ou feinte la modestie de l'entraîneur du Barça, la qualification de la Real Sociedad pour la finale de la Coupe du Roi, mercredi, est venue rappeler que le compliment n'était pas usurpé.
Les 6e du championnat ont d'ailleurs justifié leur réputation tout au long du match, Barcelone ne devant son salut qu'à un penalty de Lionel Messi à la 81e minute.
"Ils proposent du beau football, mais les petits détails nous ont assuré les trois points", a commenté pour la chaîne Movistar le défenseur blaugrana Gerard Piqué.
Toujours privé de Luis Suarez et d'Ousmane Dembélé, le Barça a débuté la partie avec la triplette offensive Messi-Griezmann-Braithwaite.
Le Danois, qui a fêté samedi sa première titularisation depuis son recrutement fin février comme joker médical de Dembélé, a créé le danger en premier. Sa frappe (10e), comme la tentative de Lionel Messi vingt minutes plus tard, se sont toutefois heurtées au gardien de la Real Sociedad Alex Remiro.
Et malgré de nouvelles banderilles plantées par la vedette blaugrana ou par Rakitic, expéditeur d'un missile détourné par Remiro à la 64e, la Real a tenu bon et même ébranlé son adversaire, grâce à un pressing efficace en première période et des contre-attaques rondement menées.
C'est donc d'une phase arrêtée que devait venir la délivrance, et la "Puce" n'a pas tremblé au point de penalty. L'Argentin en a profité pour accroître son avance en tête du classement des buteurs (19 buts, contre 13 pour l'attaquant madrilène Karim Benzema).
A l'heure de faire les comptes, la victoire du Barça est une belle opération comptable, puisque les Catalans reprennent les commandes de la Liga avec deux points d'avance sur leur éternel rival madrilène, qui devait se déplacer dimanche au Bétis Séville.
Reste que les Catalans n'ont pas totalement dissipé les doutes des dernières semaines - d'une part sportifs après le match nul à Naples en 8e de finale aller de la Ligue des champions, et d'autre part humains après les propos grossiers qu'aurait tenus l'adjoint de Setién à l'encontre de ses joueurs lors du Clasico. Les Barcelonais auront heureusement une nouvelle occasion de répéter leurs gammes avant le match retour contre Naples: samedi prochain à Majorque, l'objectif sera d'engranger des points et de la confiance.
Plus tôt dans l'après-midi de samedi, l'Atlético Madrid a concédé un match nul 2-2 à domicile contre Séville, à quatre jours de son huitième de finale retour de C1 à Liverpool.
Rapidement menés après un but du Néerlandais Luuk de Jong, les Madrilènes ont repris le dessus grâce à Alvaro Morata (32e s.p.) puis Joao Felix (36e). Mais un deuxième penalty, accordé à Séville et converti par Lucas Ocampos, a remis les deux équipes à égalité peu avant la mi-temps (43e).
Dans leur antre du Wanda Metropolitano, les Colchoneros ne sont cependant pas parvenus à porter l'estocade au cours d'une deuxième période plus terne.
Au classement, l'Atlético est cinquième avec 45 points, une longueur derrière Getafe qui a manqué l'occasion en soirée de monter sur le podium en concédant le match nul à domicile contre le Celta Vigo (17e). Une troisième marche du podium toujours occupée donc par Séville (47 pts).
Le match de samedi était la dernière répétition de l'Atlético et de Séville avant leurs rendez-vous européens: mercredi, les Madrilènes iront défier Liverpool à Anfield et tenteront de confirmer leur victoire 1-0 du match aller; jeudi, les Andalous recevront la Roma en huitièmes de finale aller de Ligue Europa.

Lundi 9 Mars 2020

Lu 246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Octobre 2021 - 18:00 Mbappé de retour avec le PSG

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS