Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les phosphates, l’automobile et l’agriculture à la rescousse du déficit commercial

N’eût été les trois secteurs, la balance commerciale aurait été beaucoup plus déficitaire


Alain Bouithy
Mercredi 9 Novembre 2022

Les phosphates, l’automobile et l’agriculture à la rescousse du déficit commercial
Les chiffres publiés récemment par l’Office des changes sont des plus clairs : les phosphates et dérivés, l’automobile, l’agriculture et dans une certaine mesure l’agroalimentaire ont une fois encore largement contribué à l’accroissement des exportations marocaines à fin septembre.

Grâce à l’ensemble de ces secteurs, les exportations de biens se sont établies à 317.891 MDH au neuvième mois de l’année au lieu de 231.321MDH un an auparavant. Ce qui s’est ainsi traduit par une hausse de 37,4% équivalant à +86.570 MDH.

On l’aura compris, n’eût été les ventes réalisées par ces quatre secteurs, le déficit commercial du Maroc se serait davantage creusé sur cette même période. Pour rappel, il a connu une augmentation de 53,3% à fin septembre, selon une analyse des données recueillies par l’Office des changes.

Il faut dire que les ventes des phosphates et dérivés enregistrées à fin septembre dernier ont progressé de 66,6% pour s’établir à 91.808MDH contre 55.120MDH à fin septembre 2021.

Comme l’explique l’Office dans ses indicateurs des échanges extérieurs à fin septembre 2022, « cette hausse est attribuable à l’augmentation des exportations des engrais naturels et chimiques (+28.523 MDH) due à l’effet prix qui a doublé (8.749DH/T à fin septembre 2022 contre 4.330DH/T à fin septembre 2021).

Mais attention. Selon cet organisme public, les quantités exportées ont en revanche accusé une baisse de 10,3%  sur la même période.

Du côté des ventes du secteur automobile, la tendance est également à la hausse. Selon les données de l’Office des changes, les exportations ont grimpé à 77.681 MDH au titre des neuf premiers mois de l’année 2022. Elles ont ainsi affiché un accroissement de 34,9% équivalant à +20.109 MDH.

Il est important de relever ici le fait que ces exportations ont atteint leur niveau le plus haut durant la même période au cours des cinq dernières années, ce qui est une bonne nouvelle.

Les données montrent que cette hausse a concerné les ventes du segment de la construction (+56,2%) et celles du segment du câblage (+20,8%), a noté l’Office des changes soulignant que les exportations du segment de l’intérieur véhicules et sièges sont demeurés quasi stables.

Autres statistiques qui ont connu une évolution intéressante, celles des exportations du secteur agriculture et agroalimentaire. Selon l’Office des changes, elles se sont établies à 61.367 MDH à fin septembre 2022 contre 50.808MDH au titre de la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 20,8% équivalant à +10.559 MDH.

Précisons que « cette évolution s’explique par la hausse simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+22,4% ou +6.108MDH) et celles de l’agriculture, sylviculture et chasse (+18,5% ou +4.075MDH) », comme l’a relevé l’Office dans ses indicateurs des échanges extérieurs de septembre dernier.

A tous ces secteurs, on pourrait également ajouter la contribution des exportations du textile et cuir dont la part dans le total des exportations s’est  située à 10,5% à fin septembre 2022 contre 11,4% à fin septembre 2021.

A +7.036MDH, les données montrent qu’elles se sont accrues de 26,7% au titre des neuf premiers mois de l’année 2022. Ce, grâce principalement à la hausse des ventes des vêtements confectionnés qui ont bondi de +28,8% (+4.757MDH), des articles de bonneterie (+19,6% ou +1.043MDH) et des chaussures (+29,9% ou +589MDH).

Alain Bouithy


Lu 2253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS