Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les médecins cubains boudent le Polisario




Cinq jours après l’annonce de la normalisation des relations entre le Maroc et Cuba après 37 ans de rupture, La Havane commence à prendre ses distances avec la direction du Polisario.
A l’occasion de la célébration sous la présidence du prétendu premier ministre Ould Taleb Oumar de la 34ème édition de ce que le Polisario appelle «la Journée nationale de la santé», cinq membres du personnel médical cubain en poste au "camp Boujdour", ont choisi de ne pas prendre part aux cérémonies.
Des membres de la direction du Polisario ont tenté de les en dissuader, surpris et gênés par le fait que ce staff médical a tenu à décliner l’invitation, arguant que sa présence aux camps de Tindouf est uniquement pour des raisons humanitaires et non pour faire de la politique.

A.E.K
Mardi 2 Mai 2017

Lu 1069 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés