Aucun événement à cette date.







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les junior-entreprises tiennent leur 6ème Congrès national à Marrakech

Lundi 24 Juin 2024

Les junior-entreprises tiennent leur 6ème Congrès national à Marrakech
"L’inclusion, la voie vers un Maroc sérieux et ambitieux" est le thème de la 6ème édition du Congrès national des junior-entreprises marocaines, un rendez-vous annuel incontournable pour les junior-entrepreneurs, tenu samedi à Marrakech.

Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, cette manifestation, organisée par la Confédération des Junior-Entreprises Marocaines (CJEM), met en avant la force du mouvement des junior-entreprises et représente une plateforme d'échange, de partage et de découverte, réunissant des étudiants, des professionnels et des partenaires de divers horizons.

S'exprimant à l'ouverture de cette rencontre, le président d'honneur et fondateur de la CJEM, Omar Benmoussa, a mis en avant la pertinence de la thématique de ce congrès, insistant sur l'importance du sérieux et de l'ambition en tant que piliers stratégiques du développement socioéconomique du Royaume, non seulement en termes de boîte à outils mais aussi de mindset, de capacité et de compétence.

Rappelant que l'inclusion économique et l'implication des jeunes sont au coeur des stratégies de développement du Royaume, M. Benmoussa a, dans une déclaration à la MAP, indiqué qu'aujourd'hui, la CJEM conforte son positionnement en tant que partenaire stratégique de l'entreprise, de l'université, des institutions gouvernementales et non gouvernementales et de l'écosystème entrepreneurial du Maroc.

Dans une déclaration similaire, le président du bureau exécutif de la CJEM, Khalil Anaflous, a souligné que ce congrès est une occasion pour les jeunes entreprises de découvrir l'écosystème et de mettre en relief le potentiel dont dispose cette jeunesse d’autant que "le Maroc de demain se construit aujourd'hui".

Quant à Taoufik Aboudia, président d'Emerging Business Factory, l'incubateur des startups à Marrakech et partenaire de cet événement, il a souligné que la jeunesse constitue une source d'inspiration, surtout que la TPE et la PME ont besoin d'un air frais et d'un nouveau souffle.

M. Aboudia, également vice-président de la CGEM de Marrakech-Safi, s'est félicité du choix judicieux de cette thématique eu égard à l'importance de l'inclusion qui doit être pensée d'avance, expliquant qu'"il est souvent trop tard d’en parler après avoir établi ses plans d'action et achevé les recrutements dans son entreprise".

De son côté, le directeur général par intérim du CRI de Marrakech-Safi, Mohamed Amine Sabibi, a relevé que cette thématique s'inscrit en droite ligne avec la nouvelle stratégie de développement du Royaume qui fait de l'entrepreneuriat l'un des leviers importants inscrits au Nouveau modèle de développement et à la Charte de l'investissement.

Le Centre régional d'investissement oeuvre à accompagner les entrepreneurs et les entreprises, avec une attention particulière accordée aux jeunes entrepreneurs étant donné qu'ils sont les plus aptes à contribuer au rayonnement du Maroc dans des domaines et métiers d'avenir sur lesquels se positionne le Royaume (technologie, Fintech, biotech, industrie à forte valeur ajoutée ...), a-t-il fait savoir.

Cette séance inaugurale a été marquée par l'organisation d'un panel autour de la thématique centrale du congrès, avec la participation d'experts et d’acteurs institutionnels qui ont insisté sur la nécessité de la consolidation de la culture d'investissement, notamment parmi les jeunes et les étudiants, tout en veillant à les doter des compétences nécessaires pour qu'ils soient des acteurs agissants au sein de l'environnement entrepreneurial national et international.

A l'issue de cette séance, il a été procédé à la signature d'une convention de partenariat entre la CJEM et l'incubateur des startups "Emerging Business Factory" portant sur le renforcement de la coopération entre les deux parties et le soutien des junior-entreprises.

Cette année, les organisateurs ont choisi de mettre en avant l'importance de l'inclusion comme moteur de développement. En intégrant toutes les facettes de la société, l'inclusion libère un potentiel énorme en termes d'idées, de talents et de perspectives, renforce la cohésion sociale, stimule l'innovation et dynamise l'économie.

En outre, une vision inclusive des jeunes entrepreneurs, passionnés et créatifs, insuffle une nouvelle énergie au Maroc, le rendant ainsi plus ambitieux et sérieux dans ses objectifs, souligne-t-on.
Les junior-entreprises sont des associations étudiantes implantées dans les établissements d’enseignement supérieur.

Libé

Lu 322 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe


[Script active - words will be highlighted in this section] Quick and easy with no changes to your website
How do I earn money with Infolinks?