Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les clubs anglais égaux à eux-mêmes

Le Real rassure et l’Ajax carbure


Les clubs anglais égaux à eux-mêmes
Le Paris SG du trio Messi Neymar-Mbappé, freiné à Bruges (1-1), a raté ses débuts en Ligue des champions mercredi lors de la première journée des poules, marquée par le quadruplé du débutant Sébastien Haller(Ajax) et la victoire renversante de Liverpool contre l'AC Milan (3-2).

Club Bruges 1-1 Paris SG Manchester City 6 - 3 RB Leipzig
Toute l'Europe du football attendait de voir enfin alignés ensemble les trois ténors du Paris SG, Kylian Mbappé, Neymar et la recrue Lionel Messi, qui ont joué leur premier match commun à Bruges. Mais malgré cette force de frappe, le PSG a buté sur le Club Bruges, censé être l'équipe la plus faible du groupe A. Les Parisiens ont pourtant ouvert la marque par Ander Herrera, parfaitement servi par Mbappé (15e), mais Hans Vanaken a ramené les valeureux Brugeois à hauteur (27e). Et rien n'a tourné rond pour Paris, de la frappe de Messi sur la transversale (29e) à la sortie sur blessure de Mbappé, grimaçant (51e). Dans l'autre match du groupe, Manchester City a flambé face au RB Leipzig (6-3), alors que le club allemand était un temps resté dans le match grâce à un triplé du Français Christopher Nkunku (42e, 51e, 73e). Place désormais au choc PSG City le 28 septembre, revanche de la demi-finale remportée au printemps par les Citizens...

Atlético Madrid 0 - 0 Porto Liverpool 3 - 2 AC Milan
Match fou à Anfield, où Liverpool et l'AC Milan se sont rendus coup pour coup, ravivant le souvenir de la folle nuit d'Istanbul, quand les Reds avaient terrassé les Rossoneri en finale de la C1 2005 (3-3 a.p., 3-2 t.a.b.). Liverpool a ouvert le score sur un tir de Trent Alexander-Arnold dévié par Fikayo Tomori (9e), le gardien français de Milan Mike Maignan a ensuite stoppé un penalty de Mohamed Salah (15e) et les Milanais ont renversé le score en deux minutes par Ante Rebic (42e) puis Brahim Diaz (43e). Mais les Reds, portés parles supporters du "Kop", n'ont pas lâché et Salah (49e) puis Jordan Henderson (69e) ont remis l'équipe de Jürgen Klopp devant! A Madrid, l'Atlético n'a pas réussi à se dépêtrer du FC Porto, malgré sa recrue Antoine Griezmann, reçu par un mélange de sifflets et d'applaudissements par les supporters "colchoneros" qui n'ont pas tous pardonné son départ à Barcelone en 2019. Entré en jeu à la 56e minute, "Grizi" n'a pas décanté une rencontre très fermée, où Porto aurait pu l'emporter sur un but tardif finalement annulé pour une faute préalable.

Besiktas 1- 2 Dortmund Sporting 1 - 5 Ajax Amsterdam
Irrésistible Erling Haaland: le meilleur buteur de la Ligue des champions l'an dernier(10 buts) est reparti sur les mêmes bases en marquant lors de la victoire 2-1 de Dortmund à Istanbul sur le terrain de Besiktas, bien servi par l'Anglais Jude Bellingham (45e+3), qui avait auparavant ouvert le score (20e).

A égalité de points en tête du groupe C, on retrouve l'Ajax qui a écrasé le Sporting Portugal chez lui à Lisbonne, grâce au quadruplé d'un débutant dans la compétition: le Franco-Ivoirien Sébastien Haller, auteur de deux buts sur les neuf premières minutes (2e, 9e), avant d'ajouter deux autres buts en seconde période (51e, 63e). L'ancien Auxerrois s'installe au passage seul en tête du classement des buteurs de la C1... Pas mal pour un novice!

Inter Milan 0 -1 Real Madrid Sheriff Tiraspol 2 - 0 Shakhtar Donetsk
Le Real Madrid a réussi son entrée dans sa compétition fétiche grâce à un court succès à San Siro sur la pelouse de l'Inter, grâce à l'attaquant brésilien Rodrygo, bien servi par le Français Eduardo Camavinga (89e). Un bon départ pour la "Maison blanche", qui rêve de conquérir la "Decimocuarta", la quatorzième C1 de sa riche histoire! Dans l'autre rencontre du groupe, le Sheriff Tiraspol, Petit Poucet de la Ligue des champions qui représente la capitale d'un Etat séparatiste pro-russe, la Transdniestrie, a créé la surprise en battant le Shakhtar Donetsk 2-0 dans le premier match de son histoire dans l'épreuve-reine européenne.

 

Libé
Jeudi 16 Septembre 2021

Lu 378 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS