Les cafés et restaurants réinventent l'expérience culinaire

Ramadan


Libé
Lundi 1 Avril 2024

Les cafés et restaurants réinventent l'expérience culinaire
Si traditionnellement le mois sacré de Ramadan est associé à une baisse d'activité pour les cafés et restaurants, de nombreux établissements voient en cette période une opportunité de se démarquer en proposant de nouvelles formules et en offrant des expériences culinaires et festives à leurs clients.

Cette année ne fait pas exception avec une profusion de menus "Ftour", mettant en avant la richesse de la gastronomie marocaine. Pour les établissements de restauration, le Ramadan est une période de réinvention et d'adaptation, où cafés et restaurants rivalisent d'ingéniosité pour se bâtir une réputation et rafler la plus grande part du marché.
Le Ramadan est une période de célébration et de partage, où les cafés et restaurants au Maroc se transforment en véritables temples de la gastronomie
Les professionnels mettent un point d'honneur à offrir une grande diversité de plats traditionnels, allant de la délicieuse "harira" aux célèbres gâteaux "chebakia", en passant par les dattes et les œufs.
Ces mets emblématiques du Royaume ravissent les papilles des jeûneurs et participent à créer une atmosphère chaleureuse et conviviale lors de la rupture du jeûne.

Mais la créativité ne s'arrête pas là. Les cafés et restaurants ne se contentent pas seulement de proposer des plats traditionnels, ils y instaurent également une ambiance musicale envoûtante, offrant une expérience complète à leurs clients.
Ces établissements deviennent des espaces de rencontre, de partage et de cohésion sociale où les rires, les conversations et les échanges remplissent l'air.

"Le Ramadan est l'occasion pour notre café de prendre vie d'une manière toute particulière. On voit nos tables se remplir de clients qui viennent partager des moments de convivialité après leur journée de jeûne", nous a confié Idriss, gérant d'un café à Casablanca.
"Et vous savez, on ne se contente pas seulement de servir du bon café et des douceurs, on propose aussi toute une gamme de jeux de cartes et de société pour que nos clients puissent se divertir en toute simplicité", a-t-il ajouté.

De son côté, Nabil, jeune serveur âgé de 26 ans dans un café-restaurant à Casablanca, a expliqué que les prix des formules "Ftour" peuvent grimper un peu, parce que les propriétaires misent tout sur des produits de qualité pour faire vivre une expérience gastronomique mémorable.

"Pour mettre de l'ambiance, on organise des soirées animées avec de la musique et des animations, pour créer une atmosphère chaleureuse et festive", a-t-il fait savoir, notant que les soirées se prolongent souvent jusqu'à pas d'heure.
 
Les réseaux sociaux : un allié de choix !
 
L'utilisation des réseaux sociaux joue un rôle crucial dans la promotion de ces offres spéciales.
Les établissements rivalisent d'originalité pour attirer l'attention des clients potentiels, en partageant des photos appétissantes de leurs plats, des vidéos de leurs animations musicales et en proposant des offres promotionnelles exclusives, sur divers réseaux sociaux.
Cette stratégie s'avère particulièrement efficace auprès d'une clientèle jeune et connectée, qui recherche des expériences uniques à partager avec ses amis et proches.

En parlant d'expériences uniques, les propriétaires de cafés et restaurants sont constamment à l'affût des dernières tendances et des nouvelles idées pour se démarquer de la concurrence.
Leur attention est portée particulièrement sur la qualité des produits proposés, la présentation des plats, la décoration, et l'environnement de l'établissement.

Certains vont même jusqu'à organiser des événements spéciaux, des dégustations de plats ou des démonstrations de cuisine en direct pour divertir et impressionner leur clientèle.
Dans cette quête constante d'excellence, les cafetiers et restaurateurs marocains font preuve d'une véritable volonté d'innovation et d'adaptation.

Au fil des années, les professionnels du secteur des cafés et restaurants ont saisi les bases d'un modèle économique viable et robuste, les tenant à l'abri des chocs d'activité économique.
Le Ramadan est une période de célébration et de partage, où les cafés et restaurants au Maroc se transforment en véritables temples de la gastronomie, avec une affluence qui témoigne de leur importance dans la vie sociale et culturelle des Marocains.


Lu 364 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Flux RSS
p