Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Légère baisse de l’IPPIEM en début d’année

Les prix à la production en baisse de 0,4% en janvier, après trois mois consécutifs de hausse




Après trois mois consécutifs de hausse, l’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» enregistre un recul, débutant ainsi l’année en cours par une baisse.
Selon des chiffres du Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» a enregistré une baisse de 0,4% au cours du mois de janvier 2019 par rapport au mois de décembre 2018.
Il est à souligner que les données statiques recueillies par l’institution faisaient état d’une hausse du même indice de 0,3% au cours des deux précédents mois, décembre et novembre 2019. Cette hausse avait été de 0,1% un mois plus tôt  (octobre 2018).
Dans une note d’information relative à l'indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) du mois de janvier 2019, publiée récemment, le Haut-commissariat explique le recul de l’indice par la baisse des prix des «Industries alimentaires» de 0,8%, de la «Métallurgie» de 2,9%, de l’«Industrie d’habillement» de 0,7%, du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,4% et de la «Fabrication d’autres machines et équipements» de 0,5%.
De même source, le HCP ajoute que cette baisse est la résultante aussi de la hausse enregistrée dans l’«Industrie du papier et du carton» de 1,5%, de la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» de 0,1% et des «Autres industries manufacturières» de 0,6%.
A noter qu’au cours de l’année écoulée, l’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières hors raffinage de pétrole» n’a enregistré que trois baisses, en septembre (0,2%), juillet (0,1%) et avril (0,2%).
Soulignons également que la dernière baisse du même indice (septembre) résultait de celle des prix des «Industries alimentaires» de 0,4%, de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» et de la «Fabrication de textiles» de 0,6%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 0,8% et de l’«Industrie d’habillement» de 0,1%.
Dans une note publiée à cette date, le Haut-commissariat avait aussi attribué ce recul à la hausse enregistrée dans l’«Industrie automobile» et la «Métallurgie» de 0,1% et dans le «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,3%.
S’agissant de la baisse enregistrée en juillet dernier, elle avait été attribuée au recul des prix des «Industries alimentaires» de 0,4% et de la «Fabrication d’équipements électriques» de 0,1% ainsi qu’à la hausse enregistrée dans la «Métallurgie» de 0,5%, de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,3%, de la «Fabrication de textiles» de 0,8%et de la «Fabrication de meubles» de 1,4%.
Quant au recul de l’indice constaté durant le mois d’avril, il faisait suite à la baisse des prix des «Industries alimentaires» de 0,3%, de la «Métallurgie» de 1,2%, de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,6%, de l’«Industrie d’habillement» de 0,5% et de l’«Industrie du papier et du carton» de 0,8%, avait alors expliqué le Haut-commissariat.
Une baisse que l’institution avait attribuée également à la hausse enregistrée dans la «Fabrication de textiles» de 0,7%, du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 1,2% et de l’«Industrie du cuir et de la chaussure» de 0,2%.
A noter que la hausse de l’indice enregistrée en décembre dernier était due à celle des prix des «Industries alimentaires» de 0,9%, de l’«Industrie d’habillement» de 0,5%, de la «Fabrication de textiles» et du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 0,2% et de la «Fabrication de machines et équipements» de 0,1%.
Cette hausse s’expliquait aussi par la baisse enregistrée dans la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,3% et de la «Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques» de 0,1%.
Soulignons enfin que les indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu une stagnation au cours du mois de janvier 2019, à l’instar des précédents mois.
Alain Bouithy

Lundi 4 Mars 2019

Lu 508 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com