Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Légère baisse de l'IPC à Al Hoceima en novembre dernier


Libé
Dimanche 9 Janvier 2022

L' indice des prix à la consommation (IPC) de la ville d'Al Hoceima a enregistré, au cours du mois de novembre dernier, une baisse de 0,9%, par rapport au mois précédent, et une hausse de 1,8% en glissement annuel.

L’indice des prix des produits alimentaires a diminué de 1,5% en novembre dernier, par rapport à un mois auparavant, en raison de la baisse des prix des "fruits" de 17,5%, du "café, thé et cacao" de 1,7%, des "eaux minérales, boissons rafraîchissantes et jus de fruits et de légumes" de 0,2% et des "produits alimentaires non classés ailleurs" de 0,1%, indique un communiqué de la direction régionale du Haut-commissariat au plan (HCP).

La variation mensuelle de l'indice des produits non alimentaires a également reculé de 0,4%, précise la même source, notant que cette diminution est due à la baisse des prix des "restaurants et hôtels" de 12,3%, des "meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer", des "loisirs et culture" de 0,1% et des "logements, eau, électricité et autres combustibles" de 0,1%, rapporte la MAP.

Par ailleurs, la hausse des indices du "transport" de 1,3%, des "biens et services divers" de 0,3% et des "articles d'habillement et chaussures" de 0,2%, et la stagnation des indices des autres divisions n’ont pas affecté l'évolution générale.

Sur un an, l’indice des prix des produits alimentaires a augmenté de 1,7% en novembre dernier, sous l'effet de la hausse qui a affecté les prix des "huiles et graisses" de 21,3%, du "pain et céréales" de 8,3%, des "viandes" de 4,9%, du "lait, fromage et oeufs" et du "sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie" de 0,4%, des "produits alimentaires non classés ailleurs" de 0,3% et du "tabac" de 2,9%.

La variation annuelle de l'indice des produits non alimentaires a également augmenté de 1,7%, alors que la variation dans les prix des divisions qui constituent les produits non alimentaires a fluctué entre une diminution de 0,5% pour la "communication" et une augmentation de 8,1% pour le "transport".

L’IPC est l'instrument de mesure de l'inflation. Il contribue au suivi et à l'analyse de la situation économique, et constitue un élément essentiel pour la mise en place de la politique financière et l'indexation des contrats entre les différents partenaires socioéconomiques.


Lu 754 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS