Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le partenariat public-privé, un accélérateur d'investissement et de croissance au Maroc

Un levier puissant pour atténuer les effets de la crise, stimuler la reprise et surmonter les défis existants


Libé
Vendredi 20 Octobre 2023

Les participants à un webinaire tenu, jeudi à l'initiative la Chambre de commerce britannique (BritCham) pour le Maroc, ont mis en exergue le rôle des partenariats public-privé (PPP) dans l'accélération de l'investissement et de la croissance de l'économie marocaine.

Cette rencontre virtuelle, organisée sous le thème "Levier de croissance : Investissement stratégique PPP", a été l’occasion de débattre de l'importance des PPP en tant que levier puissant pour atténuer les effets de la crise, stimuler la reprise et surmonter les défis existants de manière collective, tout en mettant l'accent sur les efforts déployés par le Maroc en la matière afin de promouvoir la relance économique.

C'est dans ce sens que Mohammed Benatiya Andaloussi, Chef du service Études et évaluation au sein de la Direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP) a souligné l'impératif de renforcer le recours au PPP pour la réalisation de projets structurants, rappelant les différents amendements introduits au cadre juridique et institutionnel régissant ce mode de financement, rapporte la MAP.

Il s'agit principalement de l'élargissement du champ d’application aux collectivités territoriales, à leurs groupements et à leurs organismes pour couvrir l'ensemble des personnes publiques concernées, l'institution d'une "Commission nationale de PPP" auprès du Chef du gouvernement, chargée notamment de la mise en place d'une stratégie nationale PPP, la simplification du processus de l'offre spontanée, outre la clarification des conditions de recours à la procédure négociée, a-t-il précisé.

Quant aux défis opérationnels de ce mode de financement, M. Benatiya Andaloussi a fait savoir qu'ils sont liés particulièrement au recrutement de "bons" conseillers, à même d'assister les porteurs de projets, ainsi qu'à la mobilisation des fonds nécessaires pour les évaluations préalables, notant que les projets PPP interviennent presque dans tous les domaines, y compris les projets de dessalement de l'eau de mer et de la santé.

Un outil efficace de financement de projets

De son côté, Abdenaser Rechdani, directeur au sein de la banque du Corporate Crédit agricole du Maroc (CAM), a mis en relief le rôle des PPP en tant qu'outil efficace de financement de projets, mettant en avant les efforts déployés par le CAM en la matière, notamment à travers sa participation active aux différentes stratégies agricoles mises en place par le Maroc, dont la stratégie "Génération Green".

Il a, en outre, relevé la vocation du CAM qui vise à accompagner l'agriculture marocaine vers plus de résilience et de durabilité, citant l'exemple du financement du projet d'exploitation de palmier dattier sur la région d'Errachidia.
Pour sa part, le directeur du Domaine vert et directeur du Marché "Agri-Agro" au groupe CAM, Mustapha Chehhar, a évoqué les projets stratégiques qui nécessitent de faire appel aux PPP, particulièrement ceux dédiés à la lutte contre le changement climatique, au stress hydrique et aux unités de traitement des eaux usées.

À son tour, le directeur de « Développement durable des territoires, incubation et partenariats stratégiques au sein de l'Agence marocaine pour l'énergie durable » (Masen), Moufid Adraoui, a mis l'accent sur l'importance accordée par l'Agence aux PPP comme mode de financement permettant une allocation optimale des risques, une diversification des sources de financement, ainsi qu'une optimisation des coûts des projets.

D'après lui, les montages PPP ont largement contribué au déploiement des infrastructures énergétiques au Maroc, eu égard à leurs caractéristiques et avantages.

Créée en 1923, la BritCham pour le Maroc est une association de droit marocain à but non lucratif regroupant des entreprises adhérentes opérant dans tous les secteurs d’activités. Elle a pour principales missions de développer le volume des échanges entre le Royaume-Uni et le Maroc, et d'étendre les opportunités d'affaires dans chaque marché par le biais des services de soutien, de sensibilisation, d’information, de réseautage et d'affaires.


Lu 887 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP











Flux RSS
p