Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nouveau ministre paraguayen des Affaires étrangères réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Entretien à Asunción entre Habib El Malki et Luis Alberto Castiglioni




En marge de sa participation à la cérémonie d’investiture du Président paraguayen, Mario Abdo Mentez, où il représente Sa Majesté le Roi, ce mercredi 15 août 2018, le président de la Chambre des représentants Habib El Malki s’est entretenu, lundi, avec le nouveau ministre des Affaires étrangères Luis Alberto Castiglioni.
Lors de cet entretien, Habib El Malki a félicité son interlocuteur pour sa nomination à la tête de la diplomatie paraguayenne. Il a souligné par la même occasion la pertinence des choix politiques opérés par le Paraguay, qui ont en fait un modèle de coopération Sud-Sud.
A cet égard, le nouveau chef de la diplomatie paraguayenne a décrit le «Mercosur» (Marché commun d’Amérique du Sud) comme «un axe d’intégration régionale qui offre des opportunités aux pays amis du Paraguay comme le Maroc».
A ce propos, Habib El Malki a exprimé la volonté du Maroc de renforcer sa coopération au niveau législatif avec le Parlement du Mercosur, présidé actuellement par un Paraguayen et dont le siège se trouve en Uruguay.
Sur le plan commercial, le responsable paraguayen a fait savoir que son pays, essentiellement agricole, est très intéressé par les phosphates marocains.
Le Maroc, a répondu Habib El Malki, pour qui l’Afrique constitue un choix stratégique, a lancé la réalisation de la plus grande plateforme de production d’engrais du continent, mu par la conviction que «l’autosuffisance alimentaire est un facteur essentiel de souveraineté politique (...). Une coopération tripartite Maroc-Afrique- Amérique-Latine ouvrirait de plus larges  perspectives».
Concernant la question nationale, le nouveau ministre des Affaires étrangères a exprimé de façon claire son soutien à l’intégrité territoriale du Royaume.
L’entretien s’est déroulé en présence de l’ambassadeur du Maroc à Asunción, Bader Eddine Abdel Moumni.

 

Mercredi 15 Août 2018

Lu 759 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés