Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Le livre "Quand l'architecture se fait ambassade" présenté à Rabat


Libé
Jeudi 30 Septembre 2021

Le livre "Quand l'architecture se fait ambassade" présenté à Rabat
Le livre “Quand l’architecture se fait ambassade”, réalisé sur initiative de la Fondation diplomatique, en collaboration avec le ministère de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, a été présenté mercredi à Rabat en présence de personnalités politiques et diplomatiques du Maroc et d’autres pays.

Partant du fait que les représentations diplomatiques, au-delà de leur rôle fonctionnel, servent de vitrine pour la culture et l'histoire de tout pays, l'ouvrage met en valeur les particularités architecturales de dix bâtiments d’ambassades situés à Rabat, à travers des photos et des témoignages d’ambassadeurs et de responsables diplomatiques des pays concernés.

Les ambassades mises à l’honneur dans ce livre sont celles du Royaume d’Arabie Saoudite, de l’Australie, de la Belgique, du Canada, des Etats-Unis, de l’Egypte, des Emirats arabes unis, de l’Indonésie et du Sultanat d’Oman, ainsi que la Nonciature Apostolique de Rabat.

“C’est une initiative qui peut être qualifiée de première en son genre et s’inscrit dans le cadre des orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en ce qui concerne la promotion de la diplomatie culturelle”, a affirmé à cette occasion la ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme, de l'Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb.

Cet ouvrage est riche en informations et photos des bâtiments de certaines missions diplomatiques accréditées au Maroc, qu’il s’agisse d’ambassades ou de résidences d’ambassadeurs, a souligné Mme Bouchareb dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l'information en continu de la MAP.

Il contient, également, une série de témoignages d’ambassadeurs des pays amis et frères, mettant en relief la profondeur et la qualité de leurs relations avec le Maroc, a-t-elle relevé, ajoutant qu’ils expriment aussi leur admiration et l’intérêt qu’ils portent à l’architecture marocaine traditionnelle, qui est mixée au style architectural de leurs pays au moment de la construction de leurs sièges diplomatiques.

"Ce fait n’est pas nouveau puisque le rayonnement de l’architecture marocaine, grâce à sa diversité et son authenticité, a franchi les frontières", a-t-elle estimé, faisant remarquer que plusieurs monuments marocains sont classés patrimoine mondial de l’UNESCO et qu’un certain nombre de pays affichent un engouement particulier pour le style architectural marocain et les arts traditionnels associés, tels que la sculpture sur bois, la poterie et le plâtre


Lu 587 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.