LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le foot féminin national oublié du compte

Mercredi 29 Juillet 2009

Le foot féminin national oublié du compte
Bonne nouvelle pour le foot féminin marocain : le Maroc a été désigné pour abriter la Coupe de l’Union nord-africaine de football des clubs féminins en juillet 2010. Quant au championnat des équipes nationales, il a été confié à l’Egypte qui devrait organiser cette manifestation en janvier prochain. Ces deux événements nous interpellent encore une fois sur la part du foot féminin dans ce qui se passe au niveau de la fédé dont les destinées ont été mises dernièrement entre les mains de A2F. Dans ce qu’on se plait à appeler la mise à niveau du football national ou encore la restructuration des instances qui gèrent la balle ronde nationale.
On se demande également quelle est la part de ce secteur laissé pour compte dans la manne financière que vient de recevoir la fédération destinée justement à la mise à niveau du football et des équipes nationales. Mais la fédé n’a jamais considéré le foot féminin comme un secteur à part entière à émanciper mais une simple vitrine. Pas plus ! On se rappelle que la FIFA verse toujours à la fédé 400 millions de centimes annuellement pour développer ce secteur. Cependant les clubs ne reçoivent aucune subvention si ce n’est les primes versées aux clubs qualifiés au play off. Ou va l’argent de Blatter ? On n’en sait absolument rien ! Il est certain que la gestion du foot féminin qui a toujours été au masculin a été faite dans l’improvisation, la précipitation et la dilapidation des deniers. Pire, cette gestion a été toujours été faite dans la méprise, l’indifférence et le dédain. L’arrivée de l’équipe A2F annoncée comme celle du changement, du pragmatisme et de la modernité doit faire en sorte que le foot féminin bénéficie de sa part d’intérêt, de restructuration et de l’argent versé par des établissements publics sur ordre du Souverain. Mais lorsqu’on voit la composition de la commission qui veille aux destinées du foot féminin, on est enclin au pessimisme d’autant qu’on a repris les mêmes personnes et les mêmes mentalités pour refaire les mêmes bévues et obtenir les mêmes résultats.

KAMAL MOUNTASSIR

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe












Inscription à la newsletter