Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja vainqueur du 127ème derby


Le Wydad aux abonnés absents



Le 127ème derby casablancais, disputé dimanche au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca et comptant pour la dixième journée du championnat national de footballBotola Pro 1, a tourné à l’avantage du Raja qui s’est imposé sur le court score de 1 à 0, but signé Hamid Ahdad à huit minutes de la fin du temps réglementaire. Devant un public nombreux des deux bords, ce choc fut d’un niveau quelconque, avec un Raja qui s’est contenté d’assurer l’essentiel et un Wydad aux abonnés absents. Un WACqui amal abordé cette confrontation, ne parvenant point à rectifier le tir. Loin de là,sa tâche s’est compliquée de plus belle aprèsla sortie pour blessure d’Achraf Dari. Faute de remplaçant poste pour poste, le coach des Rouges a fait du colmatage et l’on avait l’impression que le WAC jouait en infériorité numérique, bien avant l’expulsion de Brahim Nekkach, laissant l’initiative à des Verts qui ne demandaient pas mieux. Objectif atteint pourle Raja qui a récupéré Abdelilah Hafidi et porté son capital points à 17 unités (4ème avec deux matches en moins), soit deux longueurs de retard sur son adversaire du jour qui a des soucis à se faire à l’approche de son match de Ligue des champions contre les Angolais de Petro Atletico. A l’issue de ce derby, l’entraîneur du Raja, Jamal Sellami, a tenu à féliciter l’ensemble de ses joueurs, indiquant que son équipe méritait amplement la victoire. Avant de préciser qu’il a su comment exploiter à bon escient les absences dansle camp wydadi pour réussir ce joli coup, fait d’ailleurs pour booster le moral du groupe à quelquesjours de sa virée algérienne en vue de donnerla réplique à la Jeunesse de Kabylie en C1 continentale et au Mouloudia d’Alger en Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions. Pour le coach du WAC, Zoran Manolovic, la blessure d’Achraf Dari a perturbé ses plans,soulignant que ce fait de match l’a contraint à changer son schéma tactique qui n’a pu éviter à ses poulains la défaite, la deuxième de la saison après celle concédée face à la Renaissance de Berkane. A propos de la RSB, elle est en droit de se targuer de sa parfaite opération, après avoirsurclassé,samedi en déplacement, l’ASFAR par 1 à 0. Une victoire qui a permis à l’équipe berkanie de se hisser à la pole position avec 20 points et deux matches en retard à la maison contre l’OCK et le RBM. Autrement dit, des adversaires à la portée et le club n’aura d’yeux que pour les points de la victoire afin de conforter son statut de leader. Pour ce qui est des autresrencontres, il y a lieu de citer en premier la perf du MAT qui renoue avec le succès au détriment d’un sacré Difaâ (2- 1), bien parti pour jouer les premiers rôles cette saison. Quant à l’OCK, sousla conduite de son entraîneurrevenant, le TunisienAhmedAjlani, il a battu le CAYB par 4 à 1 dans un match où la vedette a été ravie parl’arbitreHichamTiyazi qui a accordé une série de penalties généreux. Juste après cette rencontre, le président du Youssoufia de Berrechid, Noureddine Baydi, a annoncé sa démission justifiantsa décision parla situation difficile que traverse le club cette saison. Du côté duGrand stade d’Agadir, le Rapid Oued Zem, contre toute attente, a stoppé l’élan du Hassania, scellant le sort de cette partie sur le petit score d’un but à zéro. A Safi, l’Olympique local a été accroché par le FUS (0-0), alors que la RCAZ a assuré l’essentiel, en disposant de l’IRT par 1 à 0. A noter que cette dixième manche, la première depuis l’entame du championnat à se dérouler dans son intégralité, devait se clôturer hier par l’opposition entre le Raja de Béni Mellal et le Mouloudia d’Oujda. 

Mohamed Bouarab
Lundi 23 Décembre 2019

Lu 1450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:32 Nayef Aguerd, adaptation express

Lundi 28 Septembre 2020 - 20:38 Jaime Pacheco nouvel entraîneur du Zamalek