Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja et 'Badrbauer' s’offrent le Wydad et le 123ème derby


Avec la casquette d’un éventuel leader, l’on voit mal comment Saïd Hasbane pourrait laisser à un autre la possibilité de s’adjuger un sacre plus que jamais dans ses cordes



Avec la casquette d’un éventuel leader, l’on voit mal comment Saïd Hasbane pourrait laisser à un autre la possibilité de s’adjuger un sacre plus que jamais dans les cordes

Le 123ème derby entre le Wydad et le Raja, disputé samedi au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca et comptant pour la mise à jour (10ème journée) du championnat Botola Maroc Telecom D1, a tourné à l’avantage des Verts sur le score étriqué de 
2 buts à 1.
Une confrontation qui a tenu toutes ses promesses et qui a drainé un peu plus de 35.000 spectateurs dont quelques surexcités qui n’ont pas dérogé à la règle pour faire de la casse en dehors du stade.
Sur la pelouse, la partie a été d’un bon niveau avec deux protagonistes qui n’ont pas tardé à annoncer la couleur. Et ce sont les Rouges qui sont parvenus à trouver le chemin des filets en premier suite à une réalisation de l’infortuné Omar Boutayeb qui a marqué contre son camp à la 20ème minute.
Cette ouverture du score n’a pas perturbé pour autant les Rajaouis qui ont réussi à remettre les pendules à l’heure à la demi-heure de jeu grâce à l’inévitable Mohcine Iajour sur un coup de pied arrêté.
Au cours du second half, la rencontre n’a pas baissé d’intensité avec un Raja beaucoup plus entreprenant, touchant le bois à deux reprises après des tirs de Iajour et Zakaria Hadraf. Alors que le match s’acheminait vers une issue de parité, le capitaine du Wydad, Brahim Nekkach a commis une faute sanctionnée par un coup franc botté par Abderrahim Chakir et exploité par Badr Benoun à deux minutes de la fin du temps réglementaire.
A l’issue de ce match, l’entraîneur du Raja, Juan Carlos Garrido, a fait part «de l’importance de cette victoire d’autant qu’elle est obtenue aux dépens d’un Wydad, champion d’Afrique en titre». Le coach espagnol n’a pas manqué de saluer la prestation de l’ensemble des ses poulains, soulignant par la même que «le but de Iajour est intervenu au bon moment et a permis à l’équipe de revenir dans le match », avant de louer la performance de Badr Benoun qui «a contribué au plus haut point à ce résultat».
Quant au coach du Wydad, Fouzi Benzarti, dont c’était la première sortie aux commandes des Rouge et Blanc, il a expliqué la défaite par « la fatigue des joueurs », en particulier les internationaux Walid El Karti, Salaheddine Saïdi et Ismaïl El Haddad qui avaient fraîchement remporté avec le Onze national des locaux le CHAN 2018 qui s’’est déroulé au Maroc.  Le cadre tunisien a également indiqué :« Nous avons opté pour un pressing haut et un jeu court mais l’efficacité n’a pas été au rendez-vous ».
Le Raja boucle donc la phase aller du championnat sur une victoire, la 8ème de la saison contre 4 nuls et 3 défaites, ce qui lui vaut d’être deuxième avec 28 points, soit deux longueurs seulement de retard sur le HUSA. Sachant que le Raja compte un match en moins contre l’OCK prévu mercredi prochain.
Avec la casquette d’un éventuel leader, bien parti pour lorgner le titre de champion, l’on voit mal comment le président Saïd Hasbane pourrait jeter l’éponge et laisser à un autre la possibilité de récolter les fruits et s’adjuger un sacre plus que jamais dans les cordes du club. Côté atermoiements et autres reports en défilé des AG, l’actuel président n’a d’ailleurs pas de leçon à recevoir de personne.
Pour ce qui est du Wydad, l’heure est venue pour se dire que les carottes sont cuites en championnat. Avec un maigre butin ne dépassant pas les 16 points et un match en moins devant le FUS, les Rouges sont tenus de se concentrer sur la compétition africaine à commencer par la Super Coupe, match qu’ils disputeront le 14 courant au Complexe Mohammed V contre le TP Mazembe de la RD.Congo.
 

​​Juan Carlos Garrido


'' Une victoire importante aux dépens 
du Champion d’Afrique ''

Fouzi Benzarti 

'' L’efficacité  n’a pas  été au  rendez-vous ''


Mohamed Bouarab
Lundi 12 Février 2018

Lu 598 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés