Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réitère son appui aux efforts de la Coalition islamique de lutte contre le terrorisme

Ferme détermination à coordonner les efforts pour éradiquer le fléau




 Les Etats membres de la Coalition islamique militaire pour la lutte contre le terrorisme ont réaffirmé, dimanche à Riyad, leur détermination à coordonner leurs efforts pour lutter et combattre le terrorisme.
Dans leur communiqué final sanctionnant les travaux de la première réunion du Conseil des ministres de la Défense de la Coalition tenue sous le thème «Alliés contre le terrorisme», les ministres ont mis l'accent sur l’importance du travail commun, collectif et organisé et de la planification stratégique globale pour faire face et mettre un terme au danger du terrorisme qui exacerbe les hostilités et les conflits sectaires et sème l’anarchie et la discorde au sein des pays membres.
Au volet militaire de lutte contre le terrorisme, ils ont souligné la nécessité de doter les pays de la coalition des capacités militaires requises à même de garantir l’affaiblissement, le démantèlement et l’éradication des organisations terroristes, tout en oeuvrant à ne laisser aucun répit à ces organisations pour réorganiser leur rang, selon les moyens de chaque Etat et sa volonté de participer aux opérations militaires dans le cadre de la Coalition.
S’agissant de l’aspect intellectuel de lutte contre le terroriste, ils ont fait part de leur volonté d’œuvrer à lutter contre l’extrémisme, ses pensés et idées et de mettre à nu son vrai visage et ses manœuvres.
Au niveau des médias, le communiqué a relevé l’impératif d’impliquer l’ensemble des supports médiatiques pour lutter contre les pensées terroristes et de contrecarrer l’apologie du terrorisme et les symboles des idées terroristes, appelant à investir davantage dans les médias pour sensibiliser les membres de la société et éviter leur embrigadement.
En ce qui concerne le financement du terrorisme, la réunion a noté la nécessité d’assécher les sources de financement des opérations et activités terroristes, et ce à travers l’adoption de mesures à même de prévoir et bloquer les sources de financement, le développement de politiques et législations préventives et le contrôle financier selon les standards internationaux.
La réunion a recommandé aussi de renforcer la coordination technique et sécuritaire en matière d’échange de données et d’informations et de transfert de savoir et d’expertise dans le domaine de lutte contre le financement du terrorisme.
S’agissant des moyens de travail de la Coalition, les ministres ont décidé d'élire la capitale Riyad comme siège du centre de la Coalition au moment où l’Arabie Saoudite prendra en charge les besoins de ce centre et convenu d’achever les mesures juridiques et organisationnelles afin de permettre au centre de s’acquitter des missions qui lui incombent. De même, les ministres ont décidé de tenir une réunion annuelle du Conseil des ministres de la Défense de la Coalition et de convoquer d’autres réunions si nécessaire.
S’exprimant lors de cette réunion, le ministre délégué chargé de l'Administration de la Défense nationale Abdellatif Loudiyi a souligné que le Maroc sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI soutiendra ses frères de la Coalition vu son expérience accumulée en matière de lutte contre l'extrémisme et le terrorisme et son approche multidimensionnelle avant-gardiste pour combattre les pensées et idées des organisations extrémistes, ainsi que son succès dans le démantèlement des cellules terroristes.
Il a également réitéré la solidarité constante du Maroc avec le Royaume d'Arabie saoudite pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale et son plein soutien à toutes les mesures prises face à tout ce qui pourrait attenter à sa sécurité et sa stabilité.
Dans ce sens, il a fait part de la pleine disposition du Maroc à soutenir les autorités saoudiennes pour faire face à tout ce qui est de nature à porter préjudice aux lieux sacrés et aux deux Lieux Saints, ou menacerait la paix et la sécurité dans la région.
Cette réunion examine la stratégie globale de la Coalition islamique, ses mécanismes et ses initiatives pour lutter contre le terrorisme sur les plans militaire, intellectuel et médiatique, outre la lutte contre le financement de ce fléau.
La réunion a aussi évoqué les actions à adopter pour l'unification des efforts des Etats islamiques, membres de la Coalition, afin d’éradiquer le terrorisme, ainsi que la complémentarité avec les efforts des autres pays dans le domaine du maintien de la paix et de la sécurité au niveau international.
L’Arabie Saoudite avait annoncé en décembre 2015, la formation d’une Coalition militaire islamique composée de 41 Etats pour former un front commun contre le terrorisme avec Riyad comme capitale pour l’organisation et la coordination des opérations.

Mardi 28 Novembre 2017

Lu 2375 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés