Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc réaffirme son rejet de toute atteinte aux Lieux Saints

Réunion au Caire des ministres arabes des Affaires étrangères




 Le Maroc a réitéré, dimanche au Caire, son rejet de toute atteinte aux Lieux Saints de l'Islam, aux pays du Golfe et aux autres Etats arabes.
Dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation à la réunion extraordinaire des ministres arabes des Affaires étrangères, qui se tient au siège de la Ligue des Etats arabes au Caire, la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Bouceta, a souligné que «le Royaume du Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, et imbu des liens historiques profonds, des relations de solidarité constante, du partenariat stratégique renouvelé liant le Maroc et le Royaume d'Arabie Saoudite et le reste des pays du Golfe arabe, n'acceptera aucune atteinte aux Lieux Saints de l'Islam, aux pays du Golfe et aux autres Etats arabes».
Dans ce contexte, la secrétaire d'Etat a réaffirmé la solidarité du Maroc avec ces Etats dans la défense de leur paix et sécurité.
Elle a précisé, à cet égard, que les liens du Maroc avec l'ensemble de ses partenaires sont dictés par un principe fondamental des relations internationales se traduisant par «le bon voisinage et la non ingérence dans les affaires intérieures des Etats», tout en appelant à épargner à la région arabe davantage de guerres, d'effusion de sang et de dilapidation de ses ressources, dans un moment où le monde arabo-islamique est en réel besoin de créer les conditions favorables à l'entraide, à la solidarité et à l'interaction positive avec les défis contemporains, afin de garantir à nos pays un développement et un avenir prospères».
Elle a indiqué, en outre, que sa participation à cette réunion intervient en réponse à la demande formulée par l'Arabie Saoudite qui a appelé à la tenue d'une réunion extraordinaire du Conseil de la Ligue arabe au niveau ministériel.
«Au cours de cette réunion, nous avons évoqué les défis que doit relever la région arabe et qui constituent une menace directe pour sa paix, sa stabilité, son intégrité territoriale et l'unité de ses peuples», a-t-elle dit.

Mardi 21 Novembre 2017

Lu 900 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés