Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc et le Burkina Faso signent une convention de coopération pour le développement des énergies renouvelables




Le Maroc et le Burkina Faso signent une convention de coopération pour le développement des énergies renouvelables
Le Maroc et le Burkina Faso ont signé récemment à Rabat une convention-cadre de partenariat visant le développement de projets d'énergies renouvelables dans les deux pays, a indiqué l'Agence marocaine pour l'énergie solaire (MASEN) dans un communiqué.
Signée par le président de Masen, Mustapha Bakkoury et le ministre burkinabé de l'Energie, Bachir Ismaël Ouedraogo, cette convention vise à renforcer le socle de coopération entre les deux pays dans le domaine des énergies renouvelables à travers notamment l'échange d’informations, d’expertises, d’expériences et de savoir-faire, a précisé la même source.
Elle constituera ainsi la plateforme des échanges entre les deux parties, en vue de porter la pénétration des énergies renouvelables dans le mix énergétique à des niveaux appréciables, rapporte la MAP.
A cette occasion, M. Bakkoury a affirmé que "chez Masen, nous croyons fermement que le partage d’expertise et de savoir-faire avec nos voisins du Sud et du Nord, est essentiel au développement technologique et économique des énergies renouvelables, afin d’en faire des technologies compétitives et accessibles".
Pour rappel, le ministre burkinabé de l'Energie a effectué une visite officielle au Maroc, du 7 au 9 juin, au cours de laquelle il a eu une série de rencontres avec des responsables marocains en charge du secteur de l'énergie.
Cette visite fait suite à l'accord de coopération dans les domaines de l’énergie, des mines et de la géologie signé récemment par le ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, et le ministre burkinabé du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat Harouna Kaboré.
Cet accord fixe le cadre de la coopération entre les deux pays dans les domaines de l’énergie, des mines et de la géologie notamment en matière d’échange d’informations, d’expertise, d’expériences et de savoir-faire.
Dans le cadre de cette visite, M. Ouedraogo a eu des entretiens avec le directeur général de l’Agence marocaine pour l'efficacité énergétique (AMEE) Saïd Mouline, axés sur le développement de la coopération entre le Maroc et le Burkina Faso dans le domaine de l’efficacité énergétique.
Le ministre burkinabé a également visité le complexe solaire Noor Ouarzazate et s'est dit "émerveillé" par la taille et la qualité de l’investissement. Il a fortement apprécié cette performance du Maroc en la qualifiant de "fierté africaine".

Mardi 19 Juin 2018

Lu 435 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés