Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Maroc constitue son stock de sécurité de blé

La Banque mondiale prévoit une hausse de plus de 40% des cours mondiaux du blé cette année


Alain Bouithy
Vendredi 29 Avril 2022

Le Maroc constitue son stock de sécurité de blé
Les cours du blé devraient augmenter de plus de 40% et atteindre un niveau record en valeur nominale cette année, selon les dernières prévisions de la Banque mondiale.

Si les prévisions actuelles sur le blé se vérifient dans les faits, il y a fort à parier qu’une telle évolution «pénalisera les économies en développement qui dépendent des importations de blé, notamment en provenance de Russie et d’Ukraine», comme l’a récemment souligné l’institution financière internationale dans sa dernière édition du rapport Commodity Markets Outlook.

La situation est pour ainsi dire préoccupante d’autant plus que les tensions sur les prix alimentaires dues à la guerre en Ukraine pourraient durer plusieurs années, a prévenu l’organisation internationale dans ledit document.

Mieux vaut tard que jamais, le  Maroc, à l’instar d’autres pays, a commencé à constituer son stock stratégique de blé tendre et dur afin de faire face aux incertitudes de la conjoncture mondiale actuelle et à venir et répondre un tant soi peu à la situation qui s’annonce on ne peut plus difficile pour bien de pays importateurs de cet aliment.

En effet, un appel d'offres (n°09/dc/ps/05/2022) relatif à l'octroi de la prime de stockage au blé tendre et blé dur issus de l'importation a été lancé récemment par le ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts  via l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Comme le suggère son intitulé, cet appel tardif ou pas a pour objectif de constituer un stock stratégique de sécurité des céréales. 

«Les quantités objet du présent appel d'offres sont de 3.000.000 de quintaux de blé tendre et 1.000.000 de quintaux de blé dur issus de l'importation», souligne le document de l’appel d’offres visible sur le site Internet officiel de l’ONICL.

Selon ledit document, le présent appel d'offres est ouvert aux organismes stockeurs au sens de la Loi 12-94 relative à l'ONICL notamment son ArtII (commerçants céréaliers et coopératives agricoles marocaines et leur union).

Il ressort du même document que « le titulaire ne peut être retenu qu'à hauteur de 40% maximum des quantités achetées ou engagées à partir du Vème jour du mois de mai 2022, exprimées sur la déclaration prévue à cet effet par le règlement de consultation. Ces quantités doivent être réalisées au plus tard le 31 mai 2022 et justifiées par les attestations d'escale et d'importation».

L’ONICL indique par ailleurs que la période d'éligibilité à la prime de stockage est de deux (2) mois et prendra effet à partir de la date prescrite dans l'ordre de service de commencement.
La même source précise que «l'offre de prix de la prime de stockage ne doit pas dépasser 2,5 dirhams TTC par quintal et par quinzaine (unitaire)».

Il est à noter que sur les 3 millions demandés, 1.362.600 quintaux de blé tendre ont déjà été sécurisés, auprès d’une dizaine d’opérateurs (Gromic, Larabi, Abda Céréales, Dynacome Sarl, Graderco, Nador Céréales, Société Espace Céréales, Super Foods Céréales, Zine Cérales et UMPC).

Selon  le ministre de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, le Maroc importe d’Ukraine 9 millions de quintaux de céréales  chaque année.

Dans un entretien accordé à nos confrères du site Médias24.com, ce dernier a affirmé que le Royaume avait cette année déjà importé 6 millions de quintaux de cet aliment, «quand la guerre a commencé».

Ainsi, il resterait au Maroc «3 millions de quintaux qu’il peut «compléter via d’autres marchés sans difficulté», a-t-il confié.

Alain Bouithy


Lu 2153 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS