Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Groupe Al Omrane partage l’expérience du Maroc dans le financement du logement social à Abidjan

Présentation des dispositifs fiscaux et financiers mis en place au profit des populations démunies




Le Réseau Habitat et Francophonie (RHF) et la Chambre nationale des constructeurs et promoteurs agréés de Côte d’Ivoire ont organisé, samedi 29 juin dernier, à Abidjan, une conférence internationale sur le financement du logement social en Afrique.
Cette rencontre a été présidée par le Maroc à travers le Groupe Al Omrane qui assure la vice-présidence en sa qualité de représentant des membres du continent africain.
Ont pris part à cet important évènement, le ministre ivoirien de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Bruno Nabagné Kone et des hauts cadres du ministère de l’Economie et des Finances, ainsi que l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani.
L’objectif de cette conférence qui a connu la participation de 14 pays, est de préparer le sommet Afrique-France 2020, mais aussi de contribuer à apporter des réponses concrètes à la problématique du financement du logement social en Afrique, l’un des défis majeurs à relever par le continent.
En effet, la pression urbaine est de plus en plus forte en Afrique. Le nombre de citadins qui atteint 480 millions aujourd’hui devrait passer à plus d’un milliard en 2050. Le contient se doit de trouver des solutions adéquates pour accueillir ces populations en créant de nouvelles zones intégrées englobant à la fois l’habitat et des espaces de vie et d’emploi.
Ce défi est d’autant plus important qu’une grande part de la population à laquelle est destinée cette offre dispose d’un faible pouvoir d’achat et avec des problèmes de solvabilité.
Cette conférence a permis de partager les expériences des différents pays et d’explorer comment les opérateurs de l’habitat social peuvent contribuer à résorber l’habitat indigne et précaire sur les territoires où ils œuvrent.
A cette occasion, Badre Kanouni, président du Directoire du Groupe Al Omrane a partagé l’expérience développée par le Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté Mohammed VI au niveau du secteur de l’habitat et du développement urbain dans la lutte et prévention de l’habitat insalubre et dans le logement social dans ces deux composantes : 140000 DH et 250000 DH.
Il a notamment présenté les dispositifs fiscaux et financiers mis en place par le Royaume au profit des populations démunies pour le logement ainsi que des programmes publics réalisés par le Groupe Al Omrane en tant bras opérationnel de l’Etat dans le secteur.
Soulignons que l’expérience marocaine, qui a été saluée par plusieurs pays, est perçue par plusieurs pays comme un modèle pour l’Afrique.
A noter que le Réseau Habitat et Francophonie est aujourd’hui présent sur quatre continents et compte plus de 50 membres dont 24 africains. Il milite depuis plus de 30 ans à l’accès à un logement digne, abordable et durable pour tous, partout dans le monde. C’est ce portage par le réseau des valeurs humanistes de la Francophonie qui est la base de cette volonté d’œuvrer pour que chaque famille ait un toit.
Les membres de RHF ont construit plus de 1,5 million de logements et permis de loger plus de 5 millions de personnes.
Soulignons aussi que le RHF, qui est accrédité par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et ONU-Habitat œuvrent à la promotion de l’accès à un logement décent pour tous et le développement durable dans les pays francophones.

Vendredi 5 Juillet 2019

Lu 932 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021