Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lancement à Khémisset des travaux d’extension du Parc industriel Aïn Johra




Les travaux d’extension du “Parc Industriel Aïn Johra” ont été lancés, mardi à Khémisset, dans l’objectif de redynamiser le tissu industriel régional en favorisant l’implantation de grandes unités industrielles.
Financée par le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, cette zone industrielle, qui se situe à 40km de la capitale, au niveau de la commune D’Ain Johra Sidi-Boukhalkhal, sera étendue de 30 ha pour pallier le déficit en terrains industriels équipés et redynamiser le tissu industriel régional, en favorisant l’implantation de grandes unités industrielles nationales et internationales génératrices d’emplois et de revenus pour les populations et communes locales.
A cette occasion, un bureau d’accueil a été inauguré afin d’accompagner les investisseurs dans les différentes démarches et d’établir un lien solide avec les administrateurs en charge de la promotion des investissements au Maroc, notamment l’Agence marocaine de développement des investissements et les Centres régionaux d’investissement (CRI).
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal, a indiqué que l’extension de la zone industrielle vient répondre aux demandes incessantes de plusieurs entreprises désirant s’implanter dans cette zone, notant que cette dynamique permettra de renforcer l’offre industrielle de la région et de créer plusieurs postes d’emploi.
L’inauguration de ce projet est également l’occasion de faire le bilan de la première tranche de ce parc industriel, a fait savoir M. Sekkal, précisant que ce bilan, “positif et encourageant”, offre de nouvelles opportunités pour le développement de la région.
Le président du Conseil de la région a salué les efforts considérables déployés par la Société gestionnaire et ses partenaires en vue d’améliorer l’attractivité du Parc et d’offrir un pack attrayant d’équipements et de services de qualité pour les entreprises. De son côté, la directrice du CRI Rabat-Salé-Kénitra, Inane Benyaich, est revenue sur la création du bureau d’accueil des investisseurs qui permettra d’établir un contact permanent avec ses bénéficiaires et de les accompagner dans les différentes démarches afin d’accélérer l’exécution des projets.
Mme Benyaich s’est félicitée de la réussite de ce Parc, mettant en exergue l’attractivité de cette zone industrielle qui a séduit d’importantes entreprises étrangères.
Le Parc industriel Aïn Johra, qui s’inscrit dans le cadre du développement économique de la région de Rabat-Salé-Kénitra, s’étend sur une superficie totale de 200 ha, dont 30 ha sont déjà commercialisés.

Jeudi 28 Mars 2019

Lu 508 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021