La pensée d’Abdellah Laroui en débat à El Jadida


Libé
Vendredi 1 Décembre 2023

Universitaires, chercheurs et étudiants se sont réunis, jeudi le temps d'un colloque intellectuel à la Faculté des sciences humaines d'El Jadida, pour débattre de la pensée et du parcours de l'intellectuel Abdellah Laroui, l'une des grandes figures intellectuelles du Maroc et du monde arabe, à l’occasion de son 90e anniversaire.

La rencontre a été l'occasion pour les différents intervenants de mettre en exergue l'oeuvre de "l'auteur de l’idéologie" arabe contemporaine et des fameux Concepts (l’Etat, la liberté, l’idéologie et l’histoire), réputé être un des penseurs séculiers et rationalistes ayant le plus fortement interrogé le rapport à la modernité occidentale, et qui a su naviguer entre sa subjectivité de romancier, doublé de témoin de l'Histoire, et sa rigueur de penseur en questionnement permanent des idées et des héritages…

Tout en permettant d'exposer le projet de recherche du penseur marocain, ce colloque a en outre été une opportunité pour "consolider la culture de reconnaissance", a indiqué Abdellatif Baidori, président de l’Association provinciale des affaires culturelles (APAC), initiatrice de ce rendez-vous culturel.

Et d’ajouter, dans une déclaration à la MAP, que l'APAC a également organisé un concours du meilleur portrait d'Abdallah Laroui auquel ont participé quelque 22 artistes peintres (remporté par Abdelaziz Loughraz d'Agadir), et décidé de créer le "Forum de la pensée et des lettres d’Abdellah Laroui", qui aura lieu dans sa ville natale d'Azemmour, à partir de l’année prochaine.

Entamé par la publication en 1964 de son premier texte intitulé "Rajoulou al-dikra" (homme de mémoire) dans la revue marocaine Aqlam, le projet de recherche d’Abdellah Laroui s’est poursuivi jusqu’à cette année (2023) avec "Carnets Covid" publiés aux éditions du Centre culturel du livre.

A cet égard, plusieurs intervenants ont souligné que le penseur marocain a eu, tout au long de son parcours, une interaction singulière avec les pensées française et allemande, tout en gardant un intérêt particulier pour la philosophie et la littérature mondiales.

"La démarche intellectuelle de Laroui s'articule autour de quatre axes qui se complètent et s'interfèrent", ont-ils souligné. Il s’agit de la critique de l'idéologie et la recherche historique, l’ancrage de l'historicisme dans la pensée arabe et l'écriture sur soi (romans, journaux intimes, autobiographies).

Après des débats intenses et fructueux, modérés par Mohamed Eddarouich, professeur de langue arabe à l’université Mohammed V de Rabat, les organisateurs ont appelé notamment à consacrer une foire aux travaux et ouvrages d’Abdellah Laroui.

Cette rencontre a été initiée par l'APAC, en partenariat avec la Faculté des lettres et sciences humaines d'El Jadida, la Direction provinciale de la culture, et la Fondation Fikr pour le développement, la culture et la science de Rabat.


Lu 1566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.











services