Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La fermeture des deux principaux stades de Fès pénalise le MAS et le WAF


Les clubs du Moghreb de Fès (MAS) et du Wydad de Fès (WAF), qui évoluent en Botola Pro D2 de football, font face, en ce début de saison, à un défi de taille lié à la fermeture, pour réhabilitation, du stade Hassan II et du grand complexe sportif de la ville. Ce problème de terrain, que les dirigeants des deux équipes tentent depuis un certain temps de résoudre, pénalise les deux représentants de la capitale spirituelle et leur public, tout autant qu’il constitue un fardeau de plus sur le plan matériel.
Le MAS a vu ainsi son premier match, qui devait l'opposer au stade d’Honneur de Meknès à Chabab Rif El Hoceimi, reporté à la dernière minute en l’absence d’autorisation.
Les responsables de la commune de Meknès ont motivé leur décision par la poursuite des travaux visant à doter le stade d’Honneur de Meknès des infrastructures garantissant l’accueil dans de ‘’bonnes conditions’’ des différentes équipes.
Les dirigeants du Moghreb de Fès, qui a occupé la saison dernière la quatrième place du classement de la D2 avec 46 points, et ceux du WAF disent continuer à chercher des solutions.
 ‘’Il n’est pas facile pour un club, en pleine préparation, de se retrouver sans terrain, sachant que deux infrastructures sont en cours de réhabilitation. Le club souffre en l’absence d’un terrain et nous sommes toujours à la quête d’une alternative’’, a déclaré à la MAP, Hassan Jamai, président du WAF.
 ‘’Cette situation crée beaucoup de problèmes, notamment sur les plans technique et tactique, en ce sens que jouer dans sa propre ville donne un avantage’’, a-t-il expliqué, formant le vœu de trouver une issue dans les plus brefs délais.
Dans une déclaration similaire, le vice-président de la commune de Fès, Omar Fassi Fihri, a assuré que le taux d’avancement des travaux dans le projet du stade Hassan II de Fès a atteint 70%, ajoutant que l’éclairage a été achevé et les gradins le seront incessamment. La pelouse sera prête, elle, en mars ou avril prochain.
Ce stade, dont les travaux de réhabilitation sont financés par la Fédération Royale marocaine de football à hauteur de 20 MDH, sera ainsi prêt à accueillir les matchs en avril prochain, a-t-il ajouté.
Quant au grand complexe sportif, le taux d’avancement des travaux varie entre 40 et 80%, au moment où ceux relatifs à l’éclairage ont atteint 99%. Ce projet, qui comprend également deux terrains annexes, a mobilisé plus de 23 MDH financés par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Jeudi 26 Septembre 2019

Lu 1078 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS