Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La France réitère son soutien au Plan d'autonomie au Sahara




La France a réaffirmé, jeudi, son soutien au plan marocain d'autonomie comme base sérieuse et crédible en vue d'une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable à la question du Sahara.
La France a également réitéré son soutien aux efforts déployés dans le cadre des Nations-unies pour parvenir à une solution politique à cette question, souligne la déclaration finale sanctionnant les travaux de la 13ème Rencontre de Haut niveau Maroc-France qui s'est tenue à Rabat.
Dans cette déclaration, le Maroc et la France soulignent l'importance de relancer le processus politique conduit par les Nations Unies, sur la base des paramètres définis par le Conseil de sécurité, comme l'a réaffirmé la résolution 2351 du Conseil de sécurité du 28 avril 2017.
La France se félicite de la volonté du Maroc de travailler, à cette fin, avec le nouvel envoyé personnel du Secrétaire général des Nations-unies Horst Kohler, lit-on dans la déclaration finale.
La 13ème rencontre de Haut niveau Maroc-France a été coprésidée jeudi à Rabat par le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Otmani, et le Premier ministre français, Edouard Philippe.
Plusieurs accords intéressant les divers domaines de coopération ont été paraphés à l'issue de cette rencontre qui a permis de donner un nouvel élan au partenariat d’exception entre le Maroc et la France depuis la dernière rencontre de Haut niveau tenue en 2015 à Paris.
Signés lors d’une cérémonie présidée par Saâd-Eddine El Otmani et Edouard Philippe, ces accords concernent plusieurs domaines, dont la réforme de l’administration, l’infrastructure portuaire, l’emploi, l’éducation, la jeunesse et l’art et la culture.
Une déclaration d'intention relative à la coopération dans le domaine du numérique, a été signée par Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique et Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l’Economie et des Finances.
Deux autres déclarations d’intention, relatives au volet institutionnel de la coopération dans le domaine portuaire et maritime et au volet industriel de la coopération en matière des infrastructures portuaires et industrie navale, ont été signées par Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau et Elisabeth Borne, ministre française chargée des Transports.
Il a été également question de la signature d’une déclaration d’intention dans le domaine du sport, signée par Laura Flessel, ministre française des Sports et Rachid Talbi El Alami, ministre de la Jeunesse et des Sports, qui a par ailleurs paraphé un arrangement de coopération en matière de jeunesse avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale.
Khalid Samadi, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Jean-Michel Blanquer ont également signé un accord-cadre relatif aux priorités bilatérales en matière de coopération éducative, ainsi qu’une déclaration d’intention sur l’enseignement de la langue arabe et l’histoire géo dans les établissements français au Maroc.
Khalid Samadi a également signé, avec la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, un accord-cadre relatif au développement de la plateforme Maroc université numérique MOOCS.
Nathalie, Loiseau a, en outre, paraphé trois accords avec Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur et Mounia Boucetta, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.
Dans le domaine culturel, deux conventions ont été signées.
D’autre part, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohammed Benabdelkader et le ministre français de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin ont signé une déclaration d’intention relative à la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique.
La cérémonie a été également marquée par la signature d’une lettre d’entente relative à l’appui de l’Agence française de développement (AFD) à la politique nationale de l’emploi au Maroc, paraphée par le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohammed Yatim et le DG de l’AFD, Rémy Rioux.
Ce dernier a signé trois autres accords avec des responsables marocains.

Samedi 18 Novembre 2017

Lu 1474 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs