Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Fondation OCP soutient la semaine de l’ environnement à Madagascar


Libé
Vendredi 28 Janvier 2022

Le Centre d'appui et de formation professionnelle agricole (CAFPA) à Antsirabe (Madagascar) a organisé, récemment, une semaine dédiée à l’environnement, et ce dans le cadre de son partenariat avec la Fondation OCP.

Intervenant dans le cadre du projet de soutien au CAFPA à Antsirabe, cet événement avait pour objectif de renforcer les capacités techniques des cadres bénéficiaires et de les sensibiliser autour des thématiques liées à la gestion et à la préservation de la biodiversité locale, indique jeudi un communiqué de la Fondation OCP. Les deux partenaires se sont appuyés sur l’expertise de l’UM6P et du FOFIFA pour la réalisation des différentes activités inscrites dans le cadre de cet évènement, note le communiqué.

Les formations organisées ainsi que les différents travaux pratiques menés sur le terrain ont également permis de mettre en avant l’importance de la gestion des ressources naturelles, de la lutte contre la désertification, ainsi que des pratiques agricoles innovantes, précise la même source.

Plusieurs sessions de formation théoriques et pratiques, aussi bien en présentiel qu’à distance, ont été dispensées au profit de 60 apprenants du centre d’Antsirabe, de 32 formateurs des sept centres CAFPA et des cadres chercheurs du Centre national de recherche appliquée au développement rural (FOFIFA), rapporte la MAP.

Elles ont porté sur des thématiques importantes telles que l’Application de la régénération naturelle assistée (RNA) pour restaurer les terres dégradées, ou encore le reboisement et la régénération de la biodiversité.

Pour Ramanitrandrasana Harena Fiononantsoa, apprenant au CAFPA Antsirabe, “les formations organisées durant cette semaine ont permis d’acquérir de nouvelles connaissances, notamment en ce qui concerne la production de jeunes plants en pépinière”.

“En plus de contribuer à l’amélioration de l’environnement, il s’agit d’une activité qui pourrait bien être une source de revenu … Nous avons besoin de produire et d’exploiter pour vivre, mais il est primordial de préserver notre environnement, de se soucier de l’avenir des générations futures. Reboisons pour régénérer notre biodiversité”, a-t-elle ajouté.

Pour sa part, le formateur au CAFPA Antsirabe, Randrianalty Tsiry Nambinintsoa, a affirmé qu'au terme des 5 jours de formation “nous avons acquis les techniques de pépinière pour produire des jeunes plants d’arbres forestiers et fruitiers pour régénérer la biodiversité grâce au reboisement. Conscients de la dégradation de l’environnement, nous pensons qu’en poursuivant cette action à grande échelle, Madagascar redeviendra une île verte”.


Lu 539 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS