Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CGEM communique sur le Programme Intelaka

Les différentes modalités de mise en œuvre expliquées à Tanger et à El Jadida




A l'initiative de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), des journées de communication dédiées à la présentation du Programme Intelaka ont eu lieu les 26 et 27 février dernier, respectivement à El Jadida et à Tanger.
Organisée à l’initiative de la CGEM de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en partenariat avec la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région (CCIS) et l'Association des femmes chefs d'entreprise du Maroc, la première rencontre s'assignait pour objectif de mettre en avant les différentes modalités de mise en œuvre du programme au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
S'exprimant à cette occasion, le président de la CGEM Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Adil Rais, a indiqué que ce programme constitue un tournant historique dans le système de financement et d'accompagnement des entreprises au Maroc et un mécanisme efficient pour dynamiser le tissu économique. Et de rappeler qu’il apporte des avantages importants, dont celui ayant trait au taux d'intérêt qui est historiquement bas et fixé à 2 % en règle générale et à 1,75 % dans le monde rural.
De son côté, le président de la CCIS de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Omar Moro, a indiqué que cette rencontre s'inscrit dans le cadre du programme d'action de la CCIS visant à accompagner, appuyer et communiquer avec les TPE sur les différentes mesures qu'offre le programme, qu’il va insuffler une nouvelle dynamique à l’initiative entrepreneuriale.
Pour sa part, le directeur du Centre régional d'investissement de la région (CRI), Mohamed Ghassan Bouhya, a réaffirmé l'engagement du CRI à œuvrer en vue d'assurer une mise en œuvre efficiente du Programme "Intelaka" et optimiser les mécanismes de gouvernance liés à sa gestion dans la région afin de réussir ce chantier Royal.
Quant au DG de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), Hicham Zanati Serghini, il a mis en avant les grandes lignes de l’offre produits de ce programme qui s’ajoutent à une offre déjà existante de produits de garantie et de financement et qui seront revus pour toucher l’ensemble des populations concernées et donner ainsi un élan fort à l’accès au financement.
Ainsi qu’il l’avait expliqué un jour plus tôt à El Jadida, il s'agit des produits « Damane Intelak », « Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi » et « Start-TPE ».
Le premier produit est un dispositif de garantie qui vise à rassurer les banques qui financent l'entrepreneuriat rural alors que le deuxième a pour objectif de couvrir un pan important d'entrepreneurs.
S'agissant des crédits bancaires garantis pour ces deux produits, le montant ne doit pas dépasser les 1,2 MDH, avec un taux d’intérêt fixé à 2% et à 1,75% pour le milieu rural et une modération des exigences liées aux sûretés, avait-il précisé à El Jadida.
Quant au troisième produit, il avait expliqué qu’il est mis en place pour accompagner chaque TPE en création qui a bénéficié d'un crédit d'investissement de 300.000 DH maximum. Et de préciser qu’il s'agit d'un produit de financement sous forme d'une avance remboursable après une franchise de 5 ans sans intérêts et sans exigence de sûretés.
La CCG travaille en coordination avec le secteur bancaire via un système délégué, le but étant d'économiser le temps de traitement des dossiers de manière à garantir une automaticité d'octroi de la garantie, dès que la banque soit d'accord sur le financement du projet, a-t-il précisé.
La rencontre a été marquée par la participation de plus de 500 jeunes porteurs de projets et de chefs d'entreprise et a rassemblé des représentants d'établissements bancaires, des présidents de collectivités territoriales et des représentants de la société civile.
Initiée par CGEM El Jadida-Sidi Bennour et le Groupe BMCE Bank of Africa, la rencontre d'El Jadida a été présidée par le wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch.
Elle a été marquée par la participation de plus de 300 porteurs de projets et de chefs d'entreprise et a rassemblé des présidents de chambres professionnels, des représentants d'établissements bancaires, des présidents de collectivités territoriales et de la société civile.
Dans une allocution de circonstance, le gouverneur de la province d’El Jadida, Mohammed El Guerrouj, a appelé à une mobilisation tous azimuts de l'ensemble des parties prenantes en vue de faire réussir ce chantier d'envergure ; rappelant, à cet effet, les avantages apportés par la plateforme de l’innovation entrepreneuriale créée dans le chef-lieu de la province pour servir d'espace d’accueil approprié afin d'accompagner et de soutenir les diplômés et répondre à leurs besoins et attentes en termes d'employabilité.
De son côté, le DG adjoint de BMCE Bank of Africa, Omar Tazi, a expliqué que son institution a mis en place un programme global baptisé « Intelak–Likoum » conjuguant des services financiers et non financiers, des outils de formation et d’accompagnement ainsi qu’un large dispositif de proximité dans l’ensemble des régions.
Pour sa part, Hicham Zanati Serghini, DG de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), a présenté les grandes lignes de l’offre produits de ce programme qui s’ajoutent à une offre déjà existante de produits de garantie et de financement et qui seront revus pour toucher l’ensemble des populations concernées et donner ainsi un élan fort à l’accès au financement.
Soulignons que cette rencontre a également été l'occasion pour les représentants du Centre régional d'investissement et de la CGEM de réaffirmer leur engagement à œuvrer ensemble afin d'assurer une mise en œuvre efficiente dudit programme et l'optimisation des mécanismes de gouvernance liés à sa gestion.

Lundi 2 Mars 2020

Lu 1397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.