Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CGEM appelée à élire son président le 22 mai




La Confédération générale des Entreprises du Maroc a tenu, le 6 février courant, son Conseil d’administration à Errachidia sous la présidence de Mme Miriem Bensalah Chaqroun.
Dans ses résolutions, le Conseil a notamment approuvé la date du 22 mai 2018 pour la tenue de l’Assemblée générale ordinaire et élective qui aura à statuer sur l’élection de la présidence et la vice-présidence générale de la CGEM. 
Conformément aux Statuts et au règlement intérieur de la CGEM, la date du lancement de l’appel à candidature a été fixée au 12 mars 2018. 
A l’issue du délai de dépôt des candidatures, qui sera communiqué lors du lancement de l’appel susmentionné, le Comité de suivi électoral de la CGEM, examinera les dossiers de candidatures et soumettra son appréciation au Conseil d’administration, qui se prononcera alors sur leur validation.
Par ailleurs, et conformément au règlement intérieur de la CGEM, le Conseil d’administration de la Confédération a également approuvé la tenue des Assemblées générales ordinaires et électives des CGEM régions et des Fédérations internes de la Confédération au cours du quatrième trimestre de l’année 2018. 
Rappelons que la CGEM est le représentant du secteur privé auprès des pouvoirs publics et des institutionnels. Elle s'exprime au nom de ses 33.000 membres directs et affiliés et veille à assurer un environnement économique favorable pour le développement des entreprises. 
Entre sa date de création en 1947 et jusqu'aux années 1960, la CGEM était dévolue aux patrons européens, tandis que le patronat marocain s'était organisé depuis les années 1930, autour du GIM, groupement des industriels du Maroc. Afin de mieux défendre les intérêts de l'entreprise, la CGEM et le GIM ont fusionné sous la présidence de Mohamed Amor à partir de la fin des années 1960.
La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) est garante de la représentation ainsi que de la promotion des entreprises membres agissant dans différents secteurs et de différentes tailles. Crédibilité efficacité et solidarité envers ses membres sont autant de fondements sur lesquels se basent les actions de la CGEM. 
La Confédération s’engage également dans l’amélioration de l’environnement des affaires et de l’investissement, à  l’échelon international, à travers ses 43 conseils d’affaires.
En somme, la CGEM est vouée à défendre les intérêts des entreprises marocaines auprès des pouvoirs publics et des pouvoirs sociaux. Son but est d’agir en faveur d’un environnement prospère et optimal pour l’économie marocaine à travers la promotion de l’initiative privée.

Libé
Lundi 12 Février 2018

Lu 706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés