Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'innovation technologique, catalyseur du développement de la Bourse de Casablanca

Le virage technologique a permis à l'ensemble des acteurs du marché de mieux répondre à leurs besoins et à ceux de leurs clients


Libé
Jeudi 4 Novembre 2021

L'innovation technologique, catalyseur du développement de la Bourse de Casablanca

La Bourse de Casablanca a connu plusieurs étapes de modernisation, notamment technologique, permettant une résilience avérée du marché et de l'ensemble de la place financière.

L'infrastructure technologique efficace a renforcé ainsi la résilience, particulièrement pendant la crise sanitaire du Covid-19, mais surtout la capacité nécessaire de réaliser les objectifs du nouveau modèle de développement (NMD), lit-on dans un document de la Bourse de Casablanca.

Dès 1997, la Bourse de Casablanca a fait le premier pas vers la transformation technologique du marché boursier. Cela a conduit à la création de sa première plate-forme technologique: le Système de cotation électronique. En raison de la rapidité des changements dans ce domaine, le besoin de technologies plus avancées est apparu au fil du temps.

Cela s'est fait en 2016, avec l'ambition de donner à la place financière de Casablanca une dimension régionale et continentale en ouvrant le capital de la Bourse de Casablanca à de nouveaux actionnaires, rapporte la MAP.

Le marché avec toutes ses composantes a lancé une nouvelle plateforme technologique : Millennium. Cette dernière, utilisée sur des bourses internationales de renom (notamment Londres et Johannesburg), a permis d'améliorer significativement les services fournis aux professionnels et intervenants sur le marché boursier, à travers de nouvelles fonctions qui améliorent la transparence et la liquidité du marché, ainsi que la possibilité de réaliser des transactions dans les nouveaux instruments et produits financiers et multidevises.

évidemment, poursuit la même source, ces évolutions se sont accompagnées de l'adoption d'un ensemble de règles de marché conformes aux normes internationales qui offrent de grandes opportunités d'évolutivité et de flexibilité.

Il est à noter que ce virage technologique a été utilisé par l'ensemble des acteurs du marché, notamment les sociétés de bourse, ce qui a permis de mieux répondre à leurs besoins et ceux de leurs clients.

Aujourd'hui, la majorité des clients des sociétés de bourse peuvent négocier via la bourse en ligne, avec un accès instantané aux données et publications du marché, aux outils et fonctionnalités réservés auparavant à une minorité, et ce grâce à la technologie, le petit investisseur est désormais à égalité avec le plus grand investisseur en bourse grâce à la possibilité d'accéder aux mêmes informations au même prix et en même temps. Peu de marchés d'investissement peuvent se vanter d'une telle démocratie.

La crise de Covid-19 a démontré la capacité du grand marché à suivre le rythme de l'économie nationale

La résilience du marché a été mise à l'épreuve lors de la crise de Covid-19. Déjà, au pic de l'épidémie, une augmentation significative des volumes de transactions a été observée, notamment en mars 2020, qui a enregistré des volumes de transactions trois fois plus importants que ceux habituels, fait observer la Bourse de Casablanca.

La baisse des indices : -26% depuis le début de l'année pour l'indice boursier Masi, (18 mars 2020). Durant cette période, le regain d'intérêt des investisseurs (particuliers et institutionnels) a limité la baisse de performance annuelle à -7,27% à fin décembre 2020, et ce grâce à la forte accélération durant les derniers mois.

En 2020, les volumes enregistrés sur le marché ont dépassé ceux enregistrés en 2018 et 2019 hors opération (IAM).

L'intérêt des entreprises est également attesté par la cotation de "Aradei Capital", qui a été souscrite 4,3 fois, pour un montant total de 2,6 milliards de dirhams !

Pour accompagner et appuyer cette tendance positive, l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a procédé à une révision à la hausse en octobre dernier, avec des seuils de variation maximum applicables aux instruments financiers.

Cette mesure à laquelle s'ajoute le passage à la positivité des différents indicateurs (l'indice de confiance le plus élevé, les résultats des sociétés cotées..), et surtout, les ambitions identifiées par un NMD en faveur du marché boursier et qui constituaient des raisons d'optimisme sur le marché.

Le NMD, un tournant vers une renaissance du marché boursier

Selon la Commission spéciale sur le NMD, "redynamiser la Bourse de Casablanca sera la première étape pour faire émerger le Maroc comme étant la première place financière de la région".

Les marchés des capitaux joueront un rôle majeur dans le NMD que ce soit pour faire face aux enjeux du développement ou aux impératifs de relance, suite à la crise actuelle du nouveau coronavirus, souligne la CSMD.

Le marché des capitaux, en particulier la Bourse, est au cœur du financement du NMD. Il s'agit d'être une place financière attractive pour les entreprises marocaines et africaines à fort potentiel de croissance et capable d'attirer des investisseurs institutionnels étrangers et marocains.

Par ailleurs, le NMD prévoit notamment de quadrupler le nombre de sociétés cotées d'ici 2035. Cela présage déjà que la Bourse de Casablanca est en mesure de relever le défi de la croissance et de contribuer à l'accélération du progrès.



Lu 699 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS