Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'entrepreneuriat féminin, un facteur de développement au Maroc et à Grenade




Une cinquantaine de femmes entrepreneures originaires du Nord du Royaume et de la province de Grenade (sud-Espagne) ont pris part mardi à une rencontre destinée à la promotion de l’entrepreneuriat féminin entre les deux régions, marocaine et andalouse.
Organisée à l'initiative de l’Association Granada Internacional, avec le concours de la députation provinciale de Grenade et la Chambre de commerce de cette province, la rencontre a braqué les projecteurs sur les femmes entrepreneures.
Lors de cette rencontre, rapporte la MAP, les chefs d’entreprise marocaine et espagnole ont passé en revue les moyens à même de contribuer à explorer de nouveaux horizons entrepreneuriaux grâce à l’internationalisation. A travers ces échanges, les participantes de la province de Grenade ont souligné que le marché marocain est, “une référence commerciale stratégique”.
Les débats ont porté sur les moyens qui permettront de “poursuivre ce travail de renforcement des relations d’échange et de coopération entre les deux rives du Détroit et l'amélioration de la connaissance du tissu entrepreneurial”.
La députée provinciale en charge de l’emploi et du développement durable, Ana Munoz, a souligné à cette occasion que le développement socioéconomique du Maroc ainsi que de la région de Grenade passe par les femmes, un élément fondamental que partagent les deux régions, marocaine et andalouse.
“Dans ce cas de figure, ce progrès vient de la main des femmes marocaines du Nord, lesquelles accomplissent un grand travail et sont un moteur de développement du pays” a-t-elle soulevé.
La rencontre a connu la participation du vice-président de la Chambre de commerce de Grenade et président de l’Association Granada International, José Luis Alarcon et du président de l’Autorité portuaire de Motril, Francisco Alvarez de la Chica.
Du côté marocain, la délégation était composée du premier vice-président de la Chambre de commerce de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mustapha Ben Abdelghafour, du délégué régional de l’industrie et du commerce, Hafid Ckakra et Chaibia Balbzioui Alaoui, présidente régionale de l’Association des femmes entrepreneures AFEM- Tanger Nord.
A souligner que la région de Grenade entretient de bonnes relations commerciales avec le Nord du Maroc, précisément les régions de Tanger et de l'Oriental.

Vendredi 22 Février 2019

Lu 1113 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021