Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jackpot chinois pour El Kaabi et option allemande pour Hakimi




Annoncé depuis quelque temps du côté du célèbre club égyptien du Zamalek, c’est en fin de compte en Chine où se dessine désormais la nouvelle carrière professionnelle de l’attaquant marocain, Ayoub El Kaabi. Celui-ci a signé un contrat de deux ans et demi avec l’équipe de Hebei China Fortune qui a dû débourser 6 millions d’euros, ce qui fait de lui, jusqu’à présent, le footballeur marocain de la Botola le mieux transféré, dépassant par là même les 5 millions d’euros déboursés par les Saoudiens d’Al Hilal en vue de s’attacher les services de l’ex-Wydadi Achraf Bencharki.
Bonne opération donc à mettre à l’actif de l’équipe de la Renaissance de Berkane qui a réussi une plus value des plus conséquentes après avoir recruté El Kaabi, la saison 2017-2018, contre un montant n’excédant pas les deux millions de dirhams pour le revendre, douze mois  plus tard, pour 6 millions d’euros. Et l’éventualité de plus de gain ne devrait pas s’arrêter là, puisque la RSB pourrait empocher 30% du montant d’un futur transfert d’El Kaabi vers un autre club alors que le Racing aura droit à une quote-part de 25%.
Sur le plan financier, tout le monde est gagnant, le joueur en premier qui devra percevoir 2,5 millions d’euros, un montant qu’il ne pourrait atteindre s’il avait rejoint les rangs d’un club de petit standing de Ligue 1 ou de Liga. Sur le plan sportif, cela  dépend, car Ayoub El Kaabi, qui évoluera aux côtés de grands joueurs argentins, Mascherano et Lavezzi, est capable de progresser et d’intéresser des écuries de renom du Vieux Continent.
Pour rappel, une saison a suffi à Ayoub El Kaabi pour se mettre sous les feux de la rampe, parvenant à s’illustrer avec l’équipe du Maroc des locaux pour être meilleur buteur lors du dernier CHAN avec 9 réalisations, ce qui lui avait ouvert les portes de l’EN A avec laquelle il avait disputé les phases finales du Mondial 2018 en Russie. 
Si Ayoub El Kaabi partira pour faire valoir son talent dans le championnat chinois, son partenaire en équipe nationale, Achraf Hakimi a rejoint la Bundesliga. Il a été prêté par le Real Madrid pour les deux prochaines saisons à Dortmund, ce qui serait une bonne option pour le jeune international marocain qui a besoin d’un maximum de temps de jeu afin d’affûter ses armes.
Hakimi avait disputé la saison écoulée 17 matches avec le Real avec à la clé deux buts et remporté la Ligue des champions. En rejoignant Dortmund, Achraf Hakimi sera le deuxième joueur marocain à défendre les couleurs d’un club de Bundesliga après Amine Harit, sociétaire de Schalke 04. Et le point commun entre ces deux internationaux est leur jeunesse, moins de 20 ans, ce qui est une bonne chose pour le Onze national à l’avenir.
 


Mohamed Bouarab
Vendredi 13 Juillet 2018

Lu 536 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés