Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Importantes contributions au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus




Importantes contributions au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus
Parlement
Les membres des deux Chambres du Parlement ont annoncé, mardi, avoir mis leurs allocations d'un mois au service de la mobilisation nationale pour la lutte contre les répercussions de l'épidémie du coronavirus.
«A l'initiative des chefs de groupes et groupements et en coordination avec les présidents des deux Chambres, Habib El Malki et Hakim Benchamach, les bureaux des deux institutions ont décidé de s'engager en faveur de la mobilisation nationale pour lutter contre les risques et les retombées du Covid-19», selon un communiqué des deux Chambres.
Cette contribution s'inscrit dans l'effort de mobilisation du Royaume en vue de faire face aux répercussions de la maladie, souligne la même source, notant que les parlementaires s'inspirent des valeurs de solidarité et d'entraide qui ont fondé de tout temps la société marocaine, lesquelles valeurs sont consacrées par la Constitution.
«En plus de cette contribution, le Parlement s'engage au nom du devoir national à accompagner les développements qui surviennent en lien avec la situation sanitaire», relève le communiqué.
Les deux Chambres affirment aussi avoir pris une série de mesures permettant à l'institution législative de continuer à assumer ses missions constitutionnelles, en droite ligne des pratiques parlementaires internationales dans pareilles circonstances et conformément aux Hautes directives Royales. .
    
Gouvernement
En application des Hautes instructions que S.M le Roi Mohammed VI a adressées au gouvernement concernant la mise en place immédiate d'un fonds spécial pour la gestion et la lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19), le gouvernement a créé un compte dédié intitulé «Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus «Covid-19». Un communiqué du département du chef du gouvernement fait savoir qu'afin d'accélérer l'opérationnalisation de ce fonds et la mise à sa disposition des ressources nécessaires, les membres du gouvernement ont pris l'initiative d'y contribuer en faisant don d'un mois de salaire, exprimant ainsi leur engagement aux côtés de tous les citoyens, sous la Sage conduite de S.M le Roi, pour lutter contre cette épidémie et ses impacts.

Justice
- Les responsables de l'administration centrale du ministère de la Justice et les membres du cabinet du ministre ont annoncé, mardi, leur intention de faire don de la moitié de leurs salaires d'un mois en faveur du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus.
Dans un communiqué, le ministère inscrit cette initiative dans le cadre de la mobilisation nationale pour faire face aux répercussions de l'épidémie et en consécration des valeurs de solidarité dont font preuve les Marocains lors des crises et des moments exceptionnels, ainsi que conformément aux dispositions de l’article 40 de la Constitution.
En annonçant cette initiative symbolique, les responsables de l’administration centrale et les membres du cabinet du ministre «affirment leur adhésion sincère et spontanée à toutes initiatives nationales entreprises par S.M le Roi Mohammed VI et réitèrent leur mobilisation permanente et continue derrière le Souverain pour surmonter cette crise”.

Secrétaires
généraux

Les secrétaires généraux des différents départements ministériels ont décidé de consacrer leur salaire d'un mois au profit du Fonds spécial créé pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), adhérant ainsi à la mobilisation nationale contre cette pandémie.
Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a salué cette initiative qui reflète la mobilisation des secrétaires généraux des départements ministériels aux côtés d'autres instances et acteurs qui ont contribué à ce fonds, témoignant de leur adhésion aux côtés des citoyens, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, pour lutter contre cette épidémie et surmonter ses effets, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement.

CSPJ
Les membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) vont faire don d'un mois de salaire au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19.
Cette contribution s'inscrit dans le cadre des principes de solidarité et de responsabilité nationale, conformément à la vision et à la volonté de S.M le Roi Mohammed VI, a indiqué mardi le CSPJ dans un communiqué.
Le président délégué du CSPJ a appelé, à cet égard, l'ensemble des magistrats du Royaume à apporter leurs contributions, afin de perpétuer les valeurs de citoyenneté, conclut le communiqué.

OCP
Suite à la mise en place, sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), le Groupe OCP va apporter une contribution de 3 milliards de dirhams (MMDH) à cet effort, a-t-on appris mardi d’une source officielle à l’Office.
«S’inscrivant dans cet élan de solidarité nationale insufflé par Sa Majesté le Roi, cette enveloppe fait partie d’un ensemble de mesures que le Groupe compte déployer dans les jours à venir pour appuyer l’Etat dans ses efforts de lutte contre la propagation du coronavirus, et ses conséquences sur l’économie nationale», souligne la même source.
Au cœur du dispositif de solidarité, l’Université Mohammed VI Polytechnique, plateforme de référence pour l'éducation en ligne, mettra à disposition ses ressources digitales et son savoir-faire, poursuit-on.
«Le Groupe, fidèle à son sens du devoir et de la responsabilité, mettra aussi à contribution ses programmes, notamment Act4Community et AlMoutmir, et ses infrastructures (sociales, médicales, etc.)», ajoute la même source.
Le Souverain avait donné Ses Hautes instructions au gouvernement pour procéder à la création immédiate d’un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus, doté de 10 milliards de dirhams.
Le Fonds sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir dans l’urgence, ainsi qu’au soutien de l’économie nationale à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.

BCP
Le groupe Banque Centrale Populaire (BCP) a dédié 1 milliard de dirhams au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus - Covid 19, créé sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, indique un communiqué du groupe.
Cette contribution fait partie d'un dispositif global mis en place par la Banque pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid 19), relève la même source, ajoutant que le groupe a également appelé ses sociétaires à participer à ce grand élan de solidarité nationale, dans le but de soutenir l’économie de notre pays, en particulier les entreprises et la population qui se trouvent en situation de difficulté. Et de rappeler que «fidèle à son engagement citoyen et solidaire historique, le groupe BCP œuvre activement aux côtés des pouvoirs publics pour faire face à la crise sanitaire traversée actuellement par notre pays».
Consciente que la protection de la santé des citoyens est l’affaire de tous, la Banque a, par ailleurs, pris plusieurs mesures destinées à limiter la propagation de cette épidémie au sein de ses différents sites et points de vente, à travers le renforcement de ses dispositifs d’hygiène et de sécurité.

Al Mada
Sur proposition de son actionnaire principal, le conseil d'administration d'Al Mada a décidé d’accorder une contribution financière au fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus - Covid 19 sous la forme d'un don de 2 milliards de dirhams.
Ce don s’inscrit dans le cadre du décret en date du lundi 16 mars courant qui a instauré la création du compte d'affectation spéciale visant à faire face aux dépenses sanitaires exceptionnelles et à soutenir les secteurs sinistrés par la crise sans précédent liée au coronavirus, indique un communiqué d'Al Mada.

Lamalif Group
Lamalif Group a annoncé, mardi, une contribution de deux millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI.
«Cette décision a été prise par Lamalif Group, PME marocaine et citoyenne, en signe de contribution à l'effort de solidarité nationale visant à limiter les impacts négatifs de la pandémie sur la santé des Marocains», indique la société dans un communiqué.
Le groupe place également son apport dans le cadre de «l'effort collectif visant à surmonter les difficultés économiques et sociales engendrées par la pandémie». Le Souverain avait donné Ses Hautes instructions au gouvernement pour procéder à la création immédiate d’un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus, doté de 10 milliards de dirhams.
Le Fonds sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir dans l’urgence, ainsi qu’au soutien de l’économie nationale à travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement.

Groupe Azura
Le Groupe Azura, qui opère dans le secteur agricole, a décidé d'apporter une contribution de 25 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI.
«Pleinement conscient des défis inédits auxquels le Maroc et nos concitoyens font face, et en phase avec les valeurs de solidarité et de citoyenneté du Groupe, Mohamed Tazi, président du Groupe et l'ensemble de ses collaborateurs participent à cet élan de solidarité et d'entraide avec une enveloppe de 25 MDH», indique Azura dans un communiqué.

Ouverture d’un compte bancaire dédié à la réception des dons

Dans le cadre de l'effort national de prévention et de lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19) et ses effets, et afin de permettre aux personnes, physiques ou morales, d'y contribuer, il a été procédé à la création d'un compte d’affectation spéciale n°: 3.1.0.0.1.13.030, intitulé "Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19)", indique le ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration.
Ainsi, les personnes intéressées sont invitées à verser leurs dons au compte d’affectation spéciale susvisé par virement bancaire sur le compte : RIB 001 810 00 780 002 011 062 02 21, ouvert sur les livres de Bank Al-Maghrib /Rabat, au nom du Trésorier ministériel auprès du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, souligne la même source.
Les versements des dons peuvent être effectués aussi auprès des comptables publics relevant de la Trésorerie Générale du Royaume exerçant au niveau national (trésoriers ministériels, trésoriers régionaux, trésoriers préfectoraux et provinciaux et percepteurs) ainsi qu’au niveau des agents comptables auprès des missions diplomatiques et consulaires du Maroc à l’étranger, à charge pour ces différents comptables d’en transférer les sommes ainsi perçues, au trésorier ministériel auprès du ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration en sa qualité de comptable assignataire dudit compte, conclut le ministère.

Jeudi 19 Mars 2020

Lu 1047 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif